30 juillet 2012

Saison 2


On remarque d’emblée quelques changements au visionnage des premières minutes de cette deuxième saison. L’image est plus claire que précédemment, Joey et Chandler viennent de se faire couper les cheveux, et Monica va également passer sous les ciseaux de Phoebe (c’est l’objet du premier épisode). Que retenir de cette saison particulièrement aboutie ? Deux moments forts en particulier. D’une part, la relation Ross-Rachel qui se concrétise enfin, non sans difficulté (on pense notamment à Julie, la nouvelle copine de Ross, qu’il a rencontrée en Chine). On s’amusera d’ailleurs dans les premiers épisodes du retournement de situation de leur relation. Si, dans la première saison, c’était Ross qui courait après Rachel, les rôles sont désormais inversés : Rachel a pris conscience de son amour pour Ross, et sa jalousie à l’égard de Julie accentue les choses… Ross et Rachel finissent donc enfin par conclure dans l’épisode « Celui qui tombait des nues » (pour ce qui constitue l’un des plus grands moments de toute la série), et ce qui fait suite est également savoureux : quelques passages romantiques (le deuxième baiser après que Rachel visionne la vidéo du bal, la première fois) mais aussi des obstacles et difficultés (la liste de Ross, la première dispute…).

Hormis Ross-Rachel, l’autre « couple » de cette deuxième saison est bel et bien Joey et Chandler. Jamais peut-être cette amitié ne paraîtra aussi forte et en même temps aussi déchirante. On trouve dans cette saison de nombreux excellents passages concernant nos deux amis, certains hilarants (on pense bien sûr à « Celui qui oublie un bébé dans le bus », où, avec l’accoutrement qui va avec, ils sortent Ben, le bébé de Ross, pour draguer les filles), d’autres touchants et émouvants. La prise d’indépendance de Joey est en ceci un moment très fort de la saison : celle-ci engendre une crise de jalousie chez Chandler, et une prise de conscience, chez l’un comme chez l’autre, qu’ « un seul être vous manque et tout est dépeuplé », et la venue du doux(?)-dingue Eddy va corser encore un peu plus les choses – jusqu’à un retour de Joey particulièrement jubilatoire. Ce sont donc les grands moments de cette saison, mais il faut également citer la touchante relation entre Monica et Richard, ami de ses parents, et donc bien plus âgé qu’elle. Leur premier baiser, la révélation de la relation à la famille de Monica ainsi que le dernier épisode, où les deux personnages divergent sur le sujet des enfants et donc rompent, sont de beaux moments. Même si l’histoire finit mal, on est tout de même content pour Monica, elle qui a tant souffert avec les hommes lors de la première saison… Le personnage de Richard apporte également quelques passages drôles, notamment lorsque Joey et Chandler essaient de l’imiter… Et que dire également du double épisode « Celui qui retrouve son singe », riche notamment en célébrités (Van Damme, Julia Roberts, mais aussi Chris Isaak et Brooke Shields) : deux épisodes particulièrement drôles qui ont la particularité d’être un peu indépendants des autres, et qui peuvent donc être vus et appréciés par tous, même par un public de non-connaisseurs. L’épisode de la double fête avec les deux parents de Rachel séparés (2.22) est en outre d’une excellente qualité, de même que l'inoubliable 2.14, qui, en plus de marquer le début de la relation Ross-Rachel, nous montre les premiers extraits flashbacks. Quel plaisir de voir pour la première fois l'ancien nez de Rachel, l'ancien... poids de Monica et le look mémorable de Ross ! Cette saison est également celle du mariage lesbien entre Carol et Susan, et celle où le petit Ben est le plus présent.

Niveau travail, nos Friends connaissent des destins contrastés. Si Rachel, Ross, Phoebe et Chandler restent sur leur poste de la première saison, Joey trouve quant à lui le rôle de ses rêves : il campe le neurochirurgien Drake Ramoray, dans la série à succès (nullissime soit dit en passant, mais il n’a pas l’air de s’en rendre vraiment compte) Les jours de notre vie. Malheureusement pour lui, l’expérience est de courte durée, et notre homme a bien du mal à revenir à des auditions pour des petits rôles… Mais c’est Monica qui trinque le plus dans cette saison. Si la première saison était pour elle une succession de déceptions en matière d’histoires d’amour, il en va de même ici sur le plan professionnel. Entre le « Mocola », le dingo fan de tomates pourries et son job de serveuse dans le café années 50, rien ne va pour elle, d’autant que lorsqu’elle croit avoir enfin trouvé quelque chose d’intéressant, elle se fait virer pour une histoire de steaks volés. Le seul point positif, c’est le repas qu’elle est chargée d’organiser, qui lui permet de rencontrer Richard… 

Il s’agit globalement d’une saison d’une grande qualité, pour les différents points que j’ai mentionnés, mais qui comporte une spécificité assez curieuse : certains épisodes sont constitués à la fois du meilleur et du pire, et manquent en ceci d’uniformité. Prenons l’exemple de « Celui qui se faisait passer pour Bob » : l’intrigue Chandler-Jade est hilarante, mais l’autre intrigue, la principale, sur la scission du groupe en deux « clans » est moins bon esprit, et met presque mal à l’aise. Idem pour certaines intrigues avec Phoebe, qui me semble-t-il tire les épisodes vers le bas et se révèle un peu le maillon faible de la saison. Il faut bien reconnaître que les intrigues la concernant sont bien moins prenantes, et parfois un peu mièvres. La quête de son père est parfois ennuyeuse, tout comme ses déboires en tant que chanteuse amatrice, sans parler de l'apparition de son ex-mari homo, qui ne présente strictement aucun intérêt. Ce personnage est donc un peu à l’écart lors de cette saison. C’est l'un des deux principaux bémols que j'adresserais à ce deuxième exercice (avec le fait qu'il mette un peu de temps à réellement décoller), même si cela reste évidemment une saison riche, pleine d’entrain et de fraîcheur, savoureuse, drôle et émouvante.

 

Meilleurs épisodes (par ordre chronologique) :

Celui qui tombe des nues (2.7)

Celui qui a été très maladroit (2.8)

Celui qui retrouve son singe 1 et 2 (2.12-2.13)

Celui qui a failli aller au bal (2.14)

Celui qui vit sa vie (2.16)

Celui qui faisait le lien (2.22)

Posté par Nico Friends à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


2.1. Celui qui a une nouvelle fiancée (The one with Ross's new girlfriend)

Ce début de saison s’enchaîne à la fin de la première : on était resté sur Rachel qui, ayant appris l’amour que Ross lui portait, avait décidé de l’accueillir à l’aéroport, à son retour de Chine. Mais Ross avait entretemps rencontré une fille… On en sait donc plus sur la nouvelle conquête de Ross : il la connaissait déjà avant le voyage, puisqu’ils se côtoyaient à la fac. Ils ne s’étaient plus revus depuis, mais le voyage les a manifestement rapprochés. Rachel est donc au 36e dessous, elle montre des premiers signes d’agressivité à l’égard de Julie, et décide pour se réconforter de renouer avec Paolo. Dans le même temps, Monica demande à Phoebe de lui couper les cheveux. Cette dernière n’est pas franchement partante, dans la mesure où Monica est diablement plus exigeante que Chandler et Joey, dont elle vient de s’occuper. Et Phoebe va mal comprendre les instructions de son amie... Joey conseille à Chandler un tailleur, qui a une manière de travailler assez peu conventionnelle… Un bon épisode, avec quelques bonnes répliques, et une intrigue Ross-Rachel captivante (les deux personnages semblent se rapprocher à la fin sur la terrasse, mais non en fait…).

Posté par Nico Friends à 19:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

2.2. Celui qui détestait le lait maternel (The one with the breast milk)


Le petit Ben suscite l’admiration, cela dit, Ross ne supporte pas l’idée de boire du lait maternel. Rachel déteste Julie (qu’elle traite volontiers de « pétasse » [« bitch » en VO]), son insulte préférée) d’autant que cette dernière se rapproche de Monica, qui essaie tant bien que mal de cacher sa « relation » à Rachel. Mais lorsque celle-ci en prend connaissance, cela donne une savoureuse querelle de couples, digne de celles de Joey et Chandler. Joey est de son côté commercial en parfums, mais un concurrent, que l’on appelle « M. Hombre », se montre plus efficace que lui. Pour gagner le territoire ainsi que le cœur d’Annabel (une jolie collègue), Joey devra l’affronter dans un duel digne des plus grands westerns, ou presque… Épisode fort sympathique, comportant simplement quelques longueurs, et souvent drôle, notamment la partie « western » et celle entre Rachel et Monica.

Posté par Nico Friends à 19:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

2.3. Celui qui est mort dans l’appart du dessous (The one where Heckles dies)

M. Heckles, le voisin du dessous, vient de mourir. Il lègue toutes ses affaires à Rachel et Monica. Chandler se rend compte qu’il est exactement comme Heckles lorsque celui-ci était jeune. Il a peur de devenir vieux garçon comme lui. Du coup, il rappelle Janice… qui est enceinte. Ross et Phoebe débattent sur l’évolution. Épisode correct, mais sans plus. Certes, il se laisse regarder, et on y trouve quelques bonnes répliques (« elle a quand même le droit d’aller au coiffeur »), mais il n’est pas franchement passionnant, et a une atmosphère assez particulière : c’est quand même de la mort qu’il s’agit ! Le débat entre Phoebe et Ross est tout de même drôle (pauvre Ross, qui se fait rabaisser le clapet par Phoebe) de même que les objets kitschissimes que souhaite récupérer Rachel, mais Chandler nous agace un peu avec ses jérémiades…. Bref, pas un épisode inoubliable dans l'ensemble.

Posté par Nico Friends à 19:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

2.4. Celui qui avait viré de bord (The one with Phoebe's husband)


C’est l’épisode des secrets : on apprend que Monica a fait l’amour avec Bob le Marrant sur la terrasse, que Joey a tourné dans un film porno et que Chandler a un troisième sein. Mais surtout que Phoebe est mariée ! Elle a épousé Duncan il y a six ans : venant du Canada et homosexuel, celui-ci avait besoin d’une carte verte. Phoebe lui a donc donné un coup de main en se mariant avec lui, mais il vient cette fois pour divorcer. De son côté, Rachel est toujours plus jalouse de Julie. Lorsqu’elle apprend que Ross n’a toujours pas couché avec elle, elle tente par tous les moyens de le dissuader. On sent même à la fin de l’épisode un rapprochement entre les deux, mais non en fait (bis). Un épisode un peu mitigé. Pour ce qui concerne les secrets et les tentatives de découragements de Rachel, pas de doute, c’est du bon. Mais je suis bien plus circonspect quant à l’intrigue Phoebe, avec ce Duncan qui sort de nulle part et qui est l’un des personnages les moins intéressants de toute la série. Les passages le mettant en scène débordent de mièvrerie et sa voix en VF, qui le rend mi-efféminé, mi-demeuré, n’arrange pas les choses. D’autant que Lisa Kudrow (Phoebe) gesticule de façon exaspérante dans cet épisode. Dommage, car tout le reste est excellent.

À noter une incohérence : tout le monde a l’air surpris lorsque Chandler annonce que Joey a tourné dans un film porno. Pourtant dans le tout premier épisode de la série, tout le monde était au courant qu'il avait joué dans ce type de film, et pouvait même citer des passages de la version hot de Pinocchio dans lequel il avait tourné.

Posté par Nico Friends à 19:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


2.5. Celui qui se faisait passer pour Bob (The one with five steaks and an eggplant)


Une dénommée Jade laisse un message sur le répondeur de Chandler. Elle s’adresse à un certain « Bob », qu’elle n’a plus revu depuis trois ans. Chandler se fait donc passer pour ce « Bob » et lui donne rendez-vous au Central Perk, pour la réconforter du lapin qui lui aura été posé… Monica vient pour sa part d’avoir une promotion professionnelle, mais rien ne va plus chez nos amis : Phoebe, Joey et Rachel ont du mal à suivre financièrement le mode de vie de Ross, Monica et Chandler. Pour ne rien arranger, Monica se fait licencier car elle a volé des steaks, alors qu’elle pensait qu’ils lui avaient été donnés. Un épisode très contrasté. Autant l’intrigue « Bob » est infiniment drôle (avec ce pauvre Chandler qui durant l’excellente scène du téléphone passe d’un coup de l’euphorie à la décomposition), même si je trouve Ross un poil rabat-joie. À noter que c’est l’un des premiers épisodes (si ce n’est le premier), où l’on voit Chandler et Ross complices, alors que cela devrait être bien plus fréquent, étant donné qu’ils sont amis de jeunesse. J’ai donc beaucoup aimé cette intrigue, mais beaucoup moins celle de la « scission » entre les « pauvres » et les « riches ». Quand il y a conflit entre deux personnages, d’accord, mais le fait qu’il s’agisse ici de « clans » ruine l’ambiance. Cette histoire apporte un climat assez tendu qui n’est pas vraiment dans l’esprit « Friends », d’autant que certains éléments et événements semblent sortir de nulle part (le « petit Stevie Fischer », ou plus encore cette absurde histoire de steaks volés à laquelle on ne croit pas une seconde). Bref, je n’ai pas aimé l’atmosphère de cet épisode. Dommage.

Posté par Nico Friends à 19:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

2.6. Celui qui oublie un bébé dans le bus (The one with the baby on the bus)

 

Monica est désespérée : le petit Ben pleure à chaque fois qu’elle s’approche de lui. Ross, après avoir mangé une tarte, a une allergie. Monica doit donc l’accompagner chez le docteur (ce qui n’est pas chose facile, puisque Ross ne supporte pas les piqûres), ce qui fait que Chandler et Joey doivent garder le bébé. Ils décident donc de le sortir, avec tout l’attirail qui va avec, afin de draguer des filles. Ils rencontrent deux jolies filles dans un bus, mais, l’esprit ailleurs, oublient le pauvre Ben quand ils en sortent… S’ensuit une passionnante course-poursuite… Phoebe, de son côté, subit la concurrence d’une musicienne professionnelle au Central Perk : elle est contrainte de jouer dehors… La meilleure intrigue est bien sûr celle de Joey et Chandler, qui ont une allure tordante avec l’attirail bébé, et il y a même un réel suspense : vont-ils parvenir à retrouver Ben ? Passionnant. L’intrigue Ross, plus courte, est également drôle, avec le comportement enfantin de Ross devant la perspective de la piqûre, qui contraste avec l’attitude maternelle de Monica. L’intrigue Phoebe est en revanche assez ennuyeuse, plus longuette et un peu mièvre. Elle nous fait même de la peine, la Phoebe, à faire la manche dehors. Malgré ce bémol, cela reste tout de même dans l’ensemble un bon épisode.

À noter la première apparition (éclair) de Giovanni Ribisi, l’acteur qui jouera Frank, le frère de Phoebe. Il joue ici le rôle d’un simple passant. Lea Thompson (Retour vers le futur…) fait également une brève apparition (la passante qui « sent » Ben).

On notera également que, en VF, deux personnages secondaires (le médecin, et l’employé des services sociaux), sont doublés par le doubleur de Richard.

Posté par Nico Friends à 19:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

2.7. Celui qui tombe des nues (The one where Ross finds out)


Chandler ne comprend pas pourquoi il ne plaît plus autant qu’avant : la réponse semble claire à Phoebe (mais moins au spectateur) : il a pris du poids. Pour l’aider à perdre ses livres superflues, Monica se met à le coacher. Bon courage, Chandler… Phoebe sort avec un homme, Scott, qui n’ose pas faire le premier pas. Simple timidité, vraiment ? Quant à Rachel, elle est de plus en plus jalouse, en particulier depuis qu’elle a appris que Ross et Julie allaient adopter un chat. Elle sort avec un homme, mais son esprit est ailleurs. Complètement ivre, elle décide de laisser un message téléphonique à Ross qui laisse transparaître ses sentiments pour lui. Le lendemain, après quelques chamailleries, et maintenant que les sentiments sont avoués d’un côté comme de l’autre, Rachel et Ross finissent par s’embrasser… Un excellent épisode : Monica est parfaite en boule d’énergie usante, Chandler l’est tout autant en pantouflard agacé. La partie Phoebe est également amusante (même si le spectateur se sent un peu passif, voire à l’écart, puisqu’on ne voit pas Scott), et celle entre Ross et Rachel très réussie, alternant le drôle (la scène du resto avec Rachel) et l’émouvant (le cultissime premier baiser). Génial !

Posté par Nico Friends à 18:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

2.8. Celui qui a été très maladroit (The one with the list)


Un épisode qui démarre sur les chapeaux de roue : on assiste au compte rendu, côté filles puis côté garçons, du baiser entre Ross et Rachel de la veille au soir. Bien vu ! Mais Ross a un dilemme : entre Julie et Rachel, son cœur balance. Pour faire son choix, il décide de dresser une liste des défauts de chacune d’elles. Il choisit finalement de rompre avec Julie (bon choix, vieux) pour se mettre définitivement avec Rachel… qui tombe sur la liste de ses défauts. Ross cherche par tous les moyens à se faire pardonner, mais c’est loin d’être gagné… Monica de son côté a trouvé un job dans la cuisine. Elle est chargée de créer des recettes à base de « Mocola », un indigeste substitut de chocolat synthétique. Très bon épisode. Tout est bon, de l’introduction à l’intrigue Monica, en passant par celle entre Ross et Rachel, certes moins drôle (quoique, la scène de la radio est excellente), mais prenante et émouvante, comme le sont tous les passages réussis avec ces deux personnages.

Vous noterez la désuétude absolue de l’ordinateur portable de Chandler, qu’il présente comme une merveille de technologie. Comme les temps ont changé… 

Posté par Nico Friends à 18:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

2.9. Celui qui cassait les radiateurs (The one with Phoebe's dad)

Au lieu d’argent, Monica et Rachel ont décidé de donner pour étrennes des cookies, ce qui n’est pas bien accueilli par tout le monde… Rachel n’ayant toujours pas digéré l’épisode de la liste, elle décide à son tour d’énumérer les défauts de celui-ci. Phoebe ayant appris que les photos de son père sont bidon, sa grand-mère décide de lui dire la vérité à son sujet, notamment qu’il habite en plein centre-ville ! Phoebe aura-t-elle le cran d’aller lui rendre visite ? Nos Friends ont décidé pour Noël de faire une fête, mais Ross casse le radiateur, il fait donc une chaleur étouffante dans l’appartement. Ross va tenter de convaincre le concierge, M.Treeger, de le réparer, pour prouver à Rachel (et peut-être aussi à lui-même) qu’il peut faire preuve d’audace et aller jusqu’au bout de ses démarches, mais il va une nouvelle fois se ridiculiser. Bof. Un épisode un peu disparate et longuet, notamment l’intrigue Phoebe, ennuyeuse à souhait. On trouve tout de même quelques bons passages (les cadeaux que font Joey et Chandler à leurs amis), mais l’épisode dans son ensemble est assez mou et faiblard.

À noter que Gunther est nommé pour la première fois. Et qu’il est doublé dans la VF par une autre personne que celle qu’on lui connaîtra par la suite.

Posté par Nico Friends à 18:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,