29 juillet 2012

Saison 6

Place maintenant à la sixième saison, que l’on qualifiera de moins bonne que les précédentes. On peut même dire qu’elle marque le début du déclin de la série. Dur. Cette saison est en effet moins rythmée et moins riche en événements que d’habitude. Qu’en retenir ? Sur le plan amoureux, Ross a un rendez-vous (avec ses fameuses dents blanches) avec Hillary, flirte avec la sœur de Rachel puis sort avec l’une de ses étudiantes, Elizabeth. RAS côté Monica et Chandler pendant une bonne partie de la saison, jusqu’à une nette accélération durant les derniers épisodes… Joey sort avec sa colocataire, Janine, Phoebe a une éphémère liaison avec quelqu’un qu’elle prend pour Ralph Lauren, et Rachel a une aventure avec le père d’Elizabeth. De toutes ces histoires, deux sont réellement marquantes : la demande en mariage en fin de saison de Monica et Chandler, et l’arrivée d’Elizabeth, qui apporte de la fraîcheur aux épisodes. Côté travail, rien de spécial à signaler non plus, si ce n’est que Ross donne désormais des conférences – ce qui a le principal mérite de créer la rencontre avec Elizabeth. Joey a quelques auditions, et travaille même au Central Perk. C’est plutôt dans le domaine du logement que cela bouge un peu : Chandler décide de vivre avec Monica, ce qui signifie que Rachel et Joey se trouvent un peu délaissés. Rachel vit alors chez Phoebe, mais l’incendie a pour conséquence qu’elles doivent vivre, l’une chez Monica, l’autre chez Joey.

Cette saison, donc, est très inégale. On y trouve certes de bonnes choses, comme les « adieux » entre Chandler et Joey, particulièrement déchirants pour ce dernier, qui se met même à regretter des souvenirs totalement inventés. Idem pour Rachel et Monica : il est émouvant de voir la chambre de la première vide. L’intrigue post-incendie est également appréciable : Phoebe et Rachel doivent vivre chez Monica ou Joey. Au départ, les deux veulent aller chez Monica, mais les avis changent vite… On trouve également la fausse annulation de mariage de Ross, la danse de « la routine » du Nouvel An de Ross et Monica, le dîner de Thanksgiving avec les parents de Ross et Monica, et ce très bon double épisode (« Ce qui aurait pu se passer », 1 et 2), qui imagine ce qui se serait passé si… Chandler avait démissionné, Joey était toujours la vedette des Jours de notre vie, Rachel s’était mariée avec Barry, Phoebe était devenue une pro de la Bourse, et Ross n’avait jamais découvert que Carol était lesbienne. Une excellente doublette, originale et pleine d’entrain, où l’on découvre avec plaisir que certaines choses de ce monde parallèle n’auraient pas changé par rapport à « notre monde » (Monica et Chandler ensemble, par exemple) et d’autres si (les rapports Joey-Chandler inversés). L’arrivée d’Elizabeth en fin de saison apporte en outre un peu de fraîcheur, d’autant que son père (campé par un excellent Bruce Willis) fait également une apparition remarquée. Et que dire enfin de la demande en mariage, très émouvante tout en étant riche en rebondissements (la recherche de la bague, l’arrivée de Richard, les tergiversations de Monica…).

Malheureusement, si la dernière partie de saison est prenante, c’est bien plus inégal auparavant. Beaucoup d’épisodes et intrigues, sans être mauvais, ne sont, disons, pas totalement convaincants, semblent un peu ternes et sans intérêt particulier. Trop de ces petites histoires se laissent regarder, sans réelle passion. Cette « mollesse » tient au manque d’événements réels, et donc à une certaine routine (et je ne parle cette fois-ci malheureusement pas de la danse de Ross et Monica), ce qui a pour conséquence que certains épisodes ne sont constitués que d’intrigues secondaires. Ces histoires sans grand intérêt sont donc nombreuses : l’accent mondain de Ross, ses dents blanches, le « métier d’écrivain » de Phoebe, la garde des triplés et une tonne d’intrigues autour de Joey, qui est sans contexte le maillon faible de cette sixième saison. Ses auditions, sa voiture, son frigo, son « jumeau », son histoire d’amour avec Janine, cela fait beaucoup d’intrigues fades et « bouche-trou » pour un seul homme. Ce manque d'ambition s'explique par le fait que les réalisateurs ne savaient pas encore, au cours de cette saison, si la série allait se prolonger ou s’arrêter. Du coup, ils n’ont pas trop fait bouger les choses, ce qui s'est ressenti dans la qualité des épisodes. C’est donc la moins bonne saison de toutes celles qui sont parues jusqu’ici, mais tout est cependant relatif : elle comporte de bons passages, et se révèle meilleure que certaines qui vont suivre (la 7 et la 9, notamment).

 

Meilleurs épisodes (par ordre chronologique) :

Celui qui console Rachel (6.2)

Ceux qui passaient leur dernière nuit (6.6)

Celui qui s'était drogué (6.9)

Celui qui souhaitait la bonne année (6.10)

Ce qui aurait pu se passer 1 (6.15)

Celui qui sortait avec une étudiante (6.18)

Celui qui se la jouait grave (6.22)

Celui qui achetait la bague (6.23)

Celui qui faisait sa demande 2 (6.25)


6.1. Celui qui revenait de Las Vegas (The one after Vegas)

Rachel et Ross se réveillent dans le même lit, ce qui les surprend quelque peu, mais ils le sont encore plus lorsqu’ils apprennent qu’ils se sont mariés la nuit précédente. Ross, qui en a assez des échecs maritaux, essaie de convaincre Rachel de rester mariée. Celle-ci n’étant pas d’accord, Ross lui fait croire qu’il a fait annuler le mariage… ce qui est faux. Chandler et Monica ne se sentent pas encore prêts à se marier, malgré les nombreux signes qui croisent leur chemin. Chandler propose néanmoins d’habiter avec sa douce… Joey et Phoebe rentrent de Las Vegas avec le taxi de celle-ci. Cela devait être convivial, mais Joey passe son temps à dormir… Épisode sympathique, mais tout de même un poil décevant. On trouve de bons moments, comme les signes que voient Chandler et Monica, Joey qui casse la porte à la fin de l’épisode, ainsi qu’un bon rebondissement final, avec Ross qui ne fait pas son annulation. Mais le rythme est tout de même un peu lent, on s’ennuie parfois, notamment avec la partie Joey-Phoebe, globalement peu intéressante. Bref, un épisode plutôt agréable, mais rien d’extraordinaire non plus.

Phoebe à Ross : « Tu aimes tellement le divorce que tu vas finir par l’épouser un jour, et comme ça ne marchera pas, tu divorceras de ton divorce. »

Posté par Nico Friends à 20:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

6.2. Celui qui console Rachel (The one where Ross hugs Rachel)


Chandler n’ose pas annoncer à Joey qu’ils ne vont plus être colocataires. Quand il se jette enfin à l’eau, Joey le prend mal. Monica fait de même avec Rachel. Celle-ci le prend plutôt bien, à la grande déception de Monica, déçue de cette indifférence. Ross décide finalement de faire annuler le mariage (auprès de son avocat, qui, au bout du troisième, commence à le connaître), mais il doit pour cela avoir la signature de Rachel. Or celle-ci pense que l’annulation a déjà été faite… Phoebe harcèle Ross sur ses sentiments pour Rachel, mais celui-ci nie en avoir. Très bon épisode, avec des passages à la fois émouvants et drôles, comme Joey, déjà nostalgique des moments passés (ou imaginés !) avec son ami Chandler. Excellent, le coup du « J-man et Channie » ! Monica, qui veut absolument faire pleurer son amie Rachel, est également hilarante. On reconnaît bien là son esprit de compétition. Que dire du passage de Ross devant son avocat, tout aussi réussi ? Bref, un épisode abouti, drôle et enjoué. Une belle réussite.

 

Chandler dit que Joey est très strict concernant les sucreries, pourtant il disait dans l’épisode 5.5 que le même Joey laissait traîner plein de bonbons par terre.

Ross : « C’est vrai que Rachel est effectivement une bonne amie, et que je l’ai beaucoup aimée autrefois, seulement aujourd’hui, cette fille n’est plus que ma femme »

Posté par Nico Friends à 20:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

6.3. Celui qui était de mauvaise foi (The one with Ross's denial)


Joey propose à Rachel d’habiter chez lui, mais Ross, ayant toujours des sentiments pour elle, le fait également. Mais est-ce vraiment une bonne idée ? Chandler et Monica se disputent. Chandler pense même revenir avec Joey, mais les choses vont finalement s’arranger. Joey fait passer les candidat(e)s pour la place vacante de colocataire. Épisode un peu répétitif. Ross qui change d’avis concernant Rachel, cela propose des moments sympas, mais c’est tout de même un peu long et redondant. Le reste n'est pas passionnant non plus. Bref, rien d’inoubliable dans cet épisode.

Posté par Nico Friends à 20:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

6.4. Celui qui perdait sa belle assurance (The one where Joey loses his insurance)


Ross devient professeur de fac, mais il adopte un accent mondain pour dissiper son stress. La voyante de Phoebe lui prédit qu’elle va mourir dans la semaine. Joey n’a plus de couverture sociale. Manque de chance, il a une hernie, ce qui va lui poser problème pour ses auditions. Rachel finit par apprendre que Ross n’a pas annulé le mariage. Épisode faible, lent et ennuyeux. L’intrigue de l’accent de Ross est bavarde et sans réel intérêt, plus ennuyeuses encore sont les auditions de Joey. Que c’est long ! Les chamailleries de Rachel et Monica ne sont pas passionnantes non plus, et l’intrigue Phoebe, si l’on excepte quelques répliques amusantes, est également moyenne, bref, c’est un épisode sans inspiration que voilà. On notera tout de même le passage avec Estelle, le cri de Ross (cf. photo) et l’arrivée de Rachel en furie dans l’amphi, à la fin de l’épisode, alors que celui-ci est en pleine conférence. Pour le reste, pas grand-chose à se mettre sous la dent…

Posté par Nico Friends à 20:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,



6.5. Celui qui avait une belle bagnole (The one with Joey's Porsche)


Joey trouve la clé d’une belle voiture. Il se fait passer pour son propriétaire pour impressionner la galerie et draguer les filles… Chandler, Monica et Phoebe gardent les triplés, mais Chandler avale un de leurs jouets… Rachel remplit n’importe comment le formulaire d’annulation du mariage : celle-ci devient pour cette raison impossible. Il leur faut donc désormais divorcer… Épisode très inégal. L’intrigue de la « voiture » de Joey est assez longue, et finalement pas très drôle (si l’on excepte la conclusion). Celle où nos Friends gardent les triplés manque également de sel, et l’idée de faire avaler Chandler un jouet n’apporte rien (que de remplissage !). Seule la partie Ross-Rachel est agréable, drôle, avec un zeste d’émotion. Le formulaire bidon rempli par Rachel est amusant, et le rapprochement en fin d’épisode est plutôt réussi (bien qu’un peu long). Ces deux-là s’aiment encore, cela ne fait plus aucun doute ! Mais dans l’ensemble, cela reste un épisode très mitigé.

Monica : « C’est pas vrai, nous, on se concentrait sur les trois bébés, et on n’a même pas pensé une seule seconde à surveiller Chandler »

Posté par Nico Friends à 20:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

6.6. Ceux qui passaient leur dernière nuit (The one the last night)


Joey, sans Chandler, va devoir assumer le loyer tout seul. Celui-ci essaie par tous les moyens de lui refiler de l’argent. Comme Rachel n’a pas fait ses valises, elle demande à Monica et Phoebe de l’aider. Phoebe, pour atténuer l’atmosphère triste et mélancolique, demande à chacune ce qu’elles ne vont pas regretter chez l’autre. Erreur : cela se transforme vite en règlement de comptes… Très bon épisode, comme on les aime. Les stratagèmes de Chandler (la partie de babyfoot, le jeu du gobelet) sont fort drôles, et côté filles, les « missiles » qu’elles se balancent sont également tordants. Mais l’épisode n’est pas seulement drôle, il est aussi très émouvant. Les deux duos Rachel-Monica et Joey-Chandler vont se manquer l’un à l’autre, c’est évident – même s’ils ne vont pas à l’autre bout du monde, tout de même, il ne faut pas exagérer. Et voir la chambre de Rachel vide en fin d’épisode fait tout de même un sacré effet. Bref, c’est un fort bon épisode – le premier des dix épisodes de la série à être dirigé par David Schwimmer – où les répliques fusent, et mêlant habilement humour et émotion.

À noter une légère incohérence dans cet épisode : Rachel dit que les seules personnes que Monica a au téléphone sont Chandler et sa maman. Pourtant, Monica n’est pas connue pour être franchement proche de sa mère…

Joey à Chandler : « C’est ta dernière soirée ici, et je perds les deux plus importantes choses de ma vie : ce superbe baby-foot… et les 500 dollars que je te dois. »

6.7. Celui qui avait une jolie colocataire (The one where Phoebe runs)


Joey a une nouvelle colocataire, Janine. Celle-ci lui plaît beaucoup, mais ce n’est malheureusement pas réciproque. Phoebe et Rachel sont nouvelles colocataires. Phoebe lui propose de faire un footing, mais elle a une manière un peu spéciale de courir… Chandler réaménage le salon et déplace tous les objets, mais Ross lui fait prendre conscience que ce n’est pas vraiment une bonne idée : Chandler craint donc le retour de Monica. Épisode agréable, mais pas inoubliable. L’intrigue Joey se laisse regarder, on apprécie que pour une fois, son charme n’opère pas et qu’il ne soit systématiquement irrésistible. Ça lui change un peu ! La partie footing de Phoebe et Rachel, sans être extraordinaire, est tout de même agréable (la façon de courir de Phoebe est cocasse). Chandler, qui craint terriblement Monica, est touchant, et les passages où il essaie de tout replacer sont assez amusants. De même, la scène où Joey est planqué dans une caisse, persuadé de ne pas être vu, est drôle. C’est donc un épisode plutôt sympathique, avec de bonnes scènes, auquel il manque tout de même un petit quelque chose pour être vraiment marquant.

Posté par Nico Friends à 20:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

6.8. Celui qui avait des dents blanches (The one with Ross's teeth)


Chandler trouve que depuis l’arrivée de Janine, l’appartement de Joey est beaucoup plus féminin. D’ailleurs, ses amis semblent eux-mêmes se féminiser de façon inquiétante. Phoebe pense embrasser Ralph Lauren au travail de Rachel, mais il ne s’agit en fait que du type de la photocopieuse. Il est trop tard lorsqu’elle l’apprend : elle a déjà fait courir le bruit de l’aventure... Ross sort avec une séduisante (?) jeune femme, malheureusement, il a un peu forcé sur le « blanchiment » de dents. Un épisode assez moyen. J’ai tout de même apprécié lorsque Chandler veut faire une activité « de mec » avec Joey et Ross, et qu’il est déçu de voir à quoi s’occupe chacun d’eux (la conception qu’a Monica des « activités de mecs » est également amusante). L’intrigue Ralph Lauren est en revanche peu intéressante et plutôt longue (mais il faut bien dire, d’une façon générale, que les scènes qui se passent au boulot de Rachel sont rarement marquantes). L’intrigue des dents blanches est également bavarde. Bref, un épisode loin d’être inoubliable.

Posté par Nico Friends à 20:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

6.9. Celui qui s’était drogué (The one where Ross got high)


Monica invite ses parents au repas de Thanksgiving, mais ne leur a pas annoncé qu’elle habitait avec Chandler. Il faut dire que lesdits parents détestent celui-ci depuis un mensonge de Ross qui remonte à Mathusalem. Janine invite de son côté Joey et Ross à passer la soirée avec ses amies : ces derniers veulent donc bazarder le repas traditionnel avec leurs amis pour passer la soirée avec les filles. Mais ils doivent d’abord manger le dessert un peu spécial de Rachel… Bon épisode, avec beaucoup de bonnes répliques, et globalement bien rythmé. Les gaffes de Chandler avec les parents de Monica, les conseils de comédiens de Joey, le dessert de Rachel, Phoebe qui fantasme sur le père de Monica après avoir rêvé de lui… Autant de scènes réussies, même si l’histoire selon laquelle Ross s’est drogué manque un peu de piment. Si l’on excepte quelques légères longueurs, cela reste un épisode abouti et drôle, qui se termine par une succession de révélations, à leurs parents, de Ross et Monica sur chacun d’eux (dont le fait que Chandler et Monica vivent ensemble), ainsi que par une réhabilitation (peut-être un peu rapide) de Chandler à leurs yeux.

Posté par Nico Friends à 20:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,



  1  2  3    Fin »