29 juillet 2012

Saison 7


Septième saison. Si la précédente était un peu décevante, voire moyenne, j’ai le regret de dire que celle-ci est tout bonnement médiocre. Les défauts de la sixième saison sont ici accentués : on n'y trouve malheureusement que très peu de vraies intrigues, hormis l’exaspérante omniprésence du mariage entre Chandler et Monica. Des préparatifs sur toute une saison, voilà qui finit par devenir diablement répétitif. On a droit à tout : la recette de cookie, la recherche de la robe de Monica, du costume de Chandler, la photo, le choix de la demoiselle d’honneur, et j’en passe ! Et le pire, c’est que notre ami Chandler est sous-exploité, lui qui est pourtant au centre de cette intrigue – c’est tout de même lui qui se marie, non ? Il faut dire que l’acteur, Matthew Perry, connaît cette année-là de sérieux problèmes de drogue (ou d’alcool ?), ce qui se ressent dans certains épisodes, par le physique (il double de volume d’un épisode à l’autre) mais aussi, plus inquiétant, par son attitude : le comédien est à certains moments un véritable légume. C’est triste !

Il y a tout de même un peu de bon dans cette saison : Tag apporte de la nouveauté et de la fraîcheur, et on y trouve l’excellent « Celui qui savait la vérité sur Londres », où l’on découvre les débuts de la relation Chandler-Monica. Il y a également ce joli double épisode final, qui, sans être aussi époustouflant que les précédents (Londres, Las Vegas et la demande en mariage), comporte de fort bonnes choses, en particulier l’émouvant mariage entre nos deux héros, et un double cliffhanger d’une remarquable efficacité. Le premier a lieu à la fin du premier volet : un test de grossesse est trouvé chez les filles. C’est sans doute Monica ! Le second (encore plus monstrueux, peut-être le meilleur de la série) : ce n’est pas Monica qui est enceinte mais Rachel. Inattendu, et alléchant ! Pour le reste, il faut bien reconnaître que la saison est assez faible : hormis, donc, les préparatifs du mariage que l’on retrouve dans quasiment tous les épisodes (je sais, je me répète, mais cela témoigne tout de même d’un réel manque d’inspiration des scénaristes), la plupart des intrigues sont très secondaires. On s’ennuie ! Ou plutôt, on regarde sans déplaisir, mais sans réelle passion non plus. Comme un symbole, l’épisode Thanksgiving, traditionnellement garant d’une grande qualité, laisse ici sur sa faim : l’une des intrigues repose sur le fait que Chandler n’aime pas les chiens. Passionnant, non ? Même l’épisode « Ceux qui avaient trente ans » ne tient pas toutes ses promesses. Il est correct, mais n’a rien d’inoubliable, alors qu’on sent que les scénaristes ont voulu faire quelque chose de différent, comme ils l’avaient fait (avec bien plus de réussite) avec la doublette « Ce qui aurait pu se passer » lors de la saison précédente. Plus généralement, les intrigues « sympa sans plus » sont légion : celles de Joey en rapport avec ses auditions sont assez répétitives et déjà vues, mais on pourrait aussi parler de la partie de bateau de Rachel et Joey, Chandler qui s’assoit sur le père Geller, les flirts de Phoebe, le déguisement de Ross…. Tout cela n’est pas inintéressant, on a même de bonnes surprises (les cheese-cakes, « Rosita », la sieste de Joey et Ross, la cousine de Ross…), mais l’ensemble n’est ni à tomber par terre, ni d’une émotion incommensurable.

Ce manque d’intrigues principales est franchement regrettable, si bien qu’à l’arrivée, les épisodes qui sortent du lot se comptent sur les doigts d’une main, et l'on constate avec une certaine tristesse qu’il ne s’est rien passé de vraiment important au cours de cette saison, hormis le fait que Chandler et Monica sont désormais mari et femme. Sur le plan professionnel et personnel, il n’y a de changement que côté Rachel, qui prend un peu de galon au travail, et qui a une liaison un peu (mais pas tant que ça) « sérieuse ». On peut également noter les émouvantes retrouvailles de Chandler avec son père, et le fameux cliffhanger… Pour le reste, rien à signaler de significatif… Cela fait tout de même bien peu pour toute une saison.

 

Meilleurs épisodes (par ordre chronologique) :

Celui qui croyait faire jeune (7.1)

Celui qui a vu mourir Rosita (7.13)

Celui qui apprenait la vérité à propos de Londres (7.16)

Celui qui avait une jolie cousine (7.19)

Celui qui a épousé Monica 1 et 2 (7.23-7.24)


7.1. Celui qui croyait faire jeune (The one with Monica's thunder)


Nos deux tourtereaux Chandler et Monica projettent de fêter leurs fiançailles avec leurs amis, mais celle-ci surprend Ross et Rachel en train de s’embrasser dans le couloir. Monica est jalouse de cette dernière, qui lui vole à ses yeux la vedette. Chandler a de son côté une légère panne, et Joey doit jouer le rôle d’un adolescent de 16 ans (19 dans la VO). Bon épisode, bien rythmé, avec de bonnes répliques. Le baiser Rachel-Ross, une fois n’est pas coutume, apporte plus d’humour et de piquant que d’émotion à proprement parler. Ross, flatté que Rachel le considère comme « très doué pour la chose », est très bon, surtout lorsqu’il fanfaronne au sujet de ses mains. Le quiproquo, où Joey pense que les autres parlent de la panne de Chandler alors qu’ils évoquaient en fait le baiser de Ross et Rachel, est également très drôle, de même que le très court passage de la barre chocolatée. Seul Joey, qui veut faire ses 16 ans, est un peu moins drôle à mon goût – il fait des drôles de têtes, je trouve. Mais cela reste au global un fort bon épisode.

Rachel à Ross : Tu sais ce qu’on n’a pas fait ? Oh non pas ça.

Posté par Nico Friends à 15:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

7.2. Celui qui réglait le mariage (The one with Rachel's book)


Monica apprend que ses parents ont dépensé l’argent prévu pour son mariage. Chandler annonce la somme dont il peut disposer : Monica veut qu’il y consacre la totalité, mais il n’est pas d’accord… Phoebe emménage chez Ross, et y fait des massages. Ross est mécontent, jusqu’à ce qu’une cliente canon lui demande un massage. Il se fait passer pour un professionnel, malheureusement, ledit massage ne concerne pas la fille mais son père… Joey trouve dans la chambre de Rachel un livre érotique… Épisode correct, sans plus. L’intrigue Monica est un peu ennuyeuse : le dîner avec les parents Geller est par exemple un peu mou (du moins à côté de la plupart de leurs apparitions, souvent plus percutantes), et les disputes-réconciliations entre Chandler et Monica relèvent toujours un peu du même schéma : côté Chandler : « je ne veux pas mettre tout mon argent », puis « finalement, si je vais le faire ». Et côté Monica : « je veux que tu mettes tout ton argent » et plus tard « finalement, tu n’es pas obligé, etc. ». L’intrigue Joey-Rachel est divertissante (pas mal, le coup de Joey qui bloque sur le mot « vicaire » lors de sa lecture), et celle du massage, sans être inoubliable, n’est pas mal non plus. Bref, un épisode correct, mais auquel il manque tout de même un petit quelque chose.

Posté par Nico Friends à 15:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

7.3. Celui qui s’était mal assis (The one with Phoebe's cookies)


Chancy… pardon, Chandler, fait du « racketball » avec le père Geller. Au sauna, il fait une grosse gaffe… Monica essaie, en prévision de son mariage, de retrouver l’ancienne recette de cookies de Phoebe, que celle-ci a perdue. Rachel fait du bateau avec Joey, mais elle est très autoritaire avec lui. Épisode assez moyen. Le gag avec Chandler et son père est un peu lourdingue, la partie bateau avec Joey et Rachel est longue et ennuyeuse (hormis la conclusion, bien plus amusante). Seule l’intrigue des cookies, sans être fabuleuse, se regarde avec plaisir. Elle ouvre l’appétit, dis donc ! Mais l’ensemble de l’épisode reste assez long et bavard. On notera également que c’est l’apparition des lunettes de Chandler. À vrai dire, je ne vois pas ce que cela apporte au personnage, mais peut-être que c’est l’acteur, qui n’a pas franchement l’air dans son assiette dans cette saison, qui en a plus besoin que son personnage. 

Posté par Nico Friends à 15:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

7.4. Celui qui retrouvait son rôle (The one with Rachel's assistant)


Joey, qui joue déjà dans Mac and Cheese, va également revenir dans Des jours et des vies ! Malheureusement, cela ne va finalement pas être si simple… Rachel monte en grade, et recherche une assistante. Elle hésite entre une pro expérimentée et un débutant sexy. Elle choisit le second… Chandler, Ross et Monica se racontent des secrets pas très glorieux les uns sur les autres. Épisode plutôt décevant. J’ai certes aimé l’apparition de Tag (pas très pro, sur ce coup-là, la Rachel, d’autant qu’elle fait passer son assistant pour gay pour se le garder pour elle !) qui apporte quelque chose à cette saison un peu mollassonne, et on trouve quelques bonnes idées, comme l’arrivée simultanée de Rachel et Joey, qui ont chacun une bonne nouvelle à annoncer, et qui se font concurrence. La partie « secrets » est en revanche bien moins réussie (cela devient lourdingue, cet humour « pipi-caca »), et celle avec Joey n’est pas passionnante non plus (on a compris qu’il se prenait pour une star, pas la peine de le répéter une énième fois !). Bref, un épisode loin d’être mémorable.

Posté par Nico Friends à 15:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


7.5. Celui qui avait toujours l’air bizarre (The one with the engagement picture)


Rachel est toujours sur Tag, mais celui-ci prévoit de voir une collègue. Rachel demande donc à Joey de sortir avec lui. Ils font la tournée des bars, et Tag obtient un grand nombre de numéros de téléphone, ce que Rachel ne voit pas d’un très bon œil… Phoebe sort avec un homme en instance de divorce. Lorsqu’elle voit l’ex-femme de celui-ci débarquer au Central Perk, elle demande à Ross de détourner son attention. Ross le fait, et sort même avec. Phoebe et Ross vont finir par s’affronter en mettant l’accent sur les défauts du compagnon de l’autre. Chandler n’arrive pas à sourire pour la photo qui va passer dans le journal en prévision du mariage… Épisode plutôt convaincant, où l’on trouve pas mal de bonnes scènes : Joey qui trouve ENFIN un compagnon de drague (pauvre Chandler, on parle de lui comme s’il n’était pas là : passage savoureux), l’affrontement Phoebe-Ross, contrecoup du divorce de leurs compagnons, est également réussi. La scène au Central Perk est très bonne, où Phoebe et Ross ressortent les vieilles histoires des divorcés, de même que la précédente, où la « porte n’est pas parfaitement fermée ». L’intrigue du sourire de Chandler n’est pas extraordinaire, mais elle se laisse regarder, et celle avec Tag n’est pas mal non plus. Bref, un épisode assez enthousiasmant.

Posté par Nico Friends à 15:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

7.6. Celui qui aimait les petites siestes (The one with the nap sisters)


Monica apprend que Chandler a rompu, quand il avait 14 ans, avec une fille car elle était devenue obèse (ou plutôt, « obèèèèè »). Cela réveille chez Monica les vieux démons de l’ancienne grosse qu’elle était. Joey et Chandler font une petite sieste ensemble. Ils y prennent goût… Rachel et Phoebe veulent devenir demoiselles d’honneur du mariage, elles demandent à Joey et Ross d’arbitrer. Épisode plutôt sympa. L’intrigue de l’ex de Chandler n’est cependant pas la plus intéressante. Monica est un peu excessive dans sa réaction : il s’agit tout de même d’une histoire qui date de quinze ans. Et cela nous donne des passages un peu longs et pathos du type « je t’aimerai quoi qu’il arrive », etc. L’histoire de la petite sieste est quant à elle bien sympa, notamment la conclusion, où l’on voit les quatre autres Friends surprendre Ross et Joey en flagrant délit. L’intrigue de la demoiselle d’honneur n’est pas mal non plus (les petites scénettes imaginées par Ross et Joey, les discours de Rachel et Phoebe : le premier émouvant, le second plus… racoleur). On se dit cependant que cette partie aurait pu être encore mieux développée, mais cela reste au final un plutôt bon épisode. Pas de quoi sauter au plafond, mais pour cette saison, on ne va pas se plaindre.

Une inconnue à Monica : Vous allez épouser Chandler Bing ? Bonne chance.

Posté par Nico Friends à 15:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

7.7. Celui qui avait un livre à la bibliothèque (The one with Ross's library)


Joey charge Rachel d’annoncer à Erin, sa nouvelle petite amie, qu’il compte rompre avec elle. Mais Rachel sympathise avec elle, et ne le fait finalement pas. Du coup Joey apprend à connaître Erin et s’attache à elle. Il se voit même un avenir avec elle ! Mais les rôles finissent par s’inverser par rapport à la situation de départ… Ross apprend que sa thèse de maîtrise se trouve dans une bibliothèque, dans la rangée du fond… où les couples ont tendance à se palucher. Il se mue en vigile, jusqu’à ce qu’il rencontre une jolie fille… Janice is back, et elle s’invite au mariage de Chandler et Monica… Épisode enthousiasmant, avec une fraîcheur qui se fait trop rare dans cette saison. Cela ne m’étonne pas qu’il ait été réalisé par Schwimmer : les épisodes qu’il a réalisés sont souvent de très bonne qualité et très dynamiques. L’intrigue Joey-Erin est bonne : voir Joey s’attacher et avoir des projets à long terme avec une fille change un peu, et le renversement de situation est bien vu également. La partie Ross est tout aussi réussie, bien rythmée et pleine d’entrain, avec de bons rebondissements. La partie Janice constitue le bémol de l’épisode : il est vrai que je n’aime pas ce personnage, qui est ici particulièrement agaçant. Encore plus que d’habitude, c’est tout dire ! Le moment où Joey fuit au moment où il l’aperçoit est cependant savoureux. Malgré cette réserve, cela reste au global un bon épisode, agréable, surprenant, divertissant. 

Posté par Nico Friends à 15:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

7.8. Celui qui n’aimait pas les chiens (The one where Chandler doesn't like dogs)


Ross cherche la liste des 50 États. S’il ne la trouve pas, il ne participera pas au repas de Thanksgiving. Phoebe adopte un chien, mais Chandler déteste ça… Tag, qui ne devait pas venir au repas, s’y rend finalement : il vient de rompre avec sa copine. Joey gaffe et lui fait comprendre que Rachel a des sentiments pour lui, ce qui a finalement le mérite d’accélérer les choses entre eux deux… Épisode plutôt sympa, mais relativement décevant au vu des épisodes Thanksgiving précédents. Chandler qui n’aime pas les chiens, ça ne fait quand même pas rêver, comme intrigue, non ? Cela donne un certain nombre de situations qui laissent indifférentes, même si le récit de Phoebe, dans lequel elle raconte comment le chien est passé d’un appartement à un autre, vaut tout de même son pesant de cacahuètes. Ross qui cherche les 50 États est plutôt drôle (étonnant qu’une sommité comme lui ne trouve pas !), et l’intrigue Rachel-Tag se laisse regarder avec plaisir (quel gaffeur, ce Joey !), même si le passage de la voiture volée n’apporte pas grand-chose, hormis peut-être du remplissage. Cela reste cependant un épisode de qualité correcte. On a vu pire dans cette triste et morne saison !

Ross dit ne pas aimer les glaces. Pourtant il en partageait une avec son singe Marcel dans la deuxième partie de « Celui qui retrouve son singe », en a proposé une à Rachel avant que celle-ci ne rompe, et en a également pris une avec Elizabeth (6.18). 

Posté par Nico Friends à 15:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

7.9. Celui qui offrait un vélo (The one with all the candy)


Ross, apprenant que Phoebe n’a jamais eu de vélo, décide de lui en offrir un. Il se rend compte qu’elle ne sait pas en faire… Rachel a eu la mauvaise idée de mettre des observations un peu personnelles sur le dossier d’évaluation de son assistant et petit ami Tag. Et ce dernier a également eu une mauvaise idée : celle d’envoyer ledit dossier aux Ressources humaines… Monica, pour mieux connaître ses voisins, se met à faire des friandises à gogo : c’est un triomphe : les voisins les apprécient beaucoup, mais les réclament avec de plus en plus d’agressivité. Un épisode sympa, sans plus. L’intrigue du vélo est assez moyenne, pas très drôle, hormis le moment où Ross essaie de convaincre Phoebe en parlant son propre langage (l’âme du vélo). Et puis voir Phoebe ne pas savoir faire de vélo nous fait un peu de peine. L’intrigue Rachel est plus agréable, même si le revirement final du boss n’est pas franchement crédible. La partie Monica se laisse regarder, avec les voisins au comportement de plus en plus sans-gêne. Pas une déception, donc, mais rien d’inoubliable.

Posté par Nico Friends à 15:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,