28 juillet 2012

Saison 8


Cette huitième saison paraît tout de même un peu meilleure que la précédente, mais n’est toujours pas aussi aboutie que les premières. En quoi cet exercice n’est pas totalement convaincant ? On y retrouve à peu près les mêmes défauts que dans la 7e. Si celle-ci était du premier au dernier épisode consacrée au mariage de Chandler et Monica, cette nouvelle saison est de A à Z centrée sur la grossesse de Rachel. Et 24 épisodes, ça fait tout de même un peu long – celle de Phoebe aura à titre de comparaison tenu seulement un peu plus d’une demi-saison. On trouve quelques bons passages par rapport à cette situation, notamment lorsque Rachel est en proie à ses pulsions, ou encore sur la fin, lorsqu’elle est imbuvable, en particulier avec le pauvre Ross. Mais dans l’ensemble, Rachel enceinte nous aura moins fait rire que Phoebe, et c’est bien dommage.

Pour en rester à Rachel, l’autre bémol de cette saison repose sur les sentiments de Joey à son égard. Franchement, cela nous ennuie un peu, d’autant que Joey amoureux à long terme n’est pas très crédible, en particulier de Rachel, avec laquelle il n’est pas franchement assorti. Mais ce n’est un scoop pour personne, cette nouvelle intrigue sentimentale témoigne avant tout d’un cruel manque d’inspiration de nos scénaristes, dont l’imagination semble quelque peu « essorée » au bout de huit saisons. J’imagine bien les scénaristes : « Bon les amis, il faut un nouveau couple chez les Friends. Ross et Rachel, c’est déjà fait, Chandler et Monica, idem. Pourquoi pas Joey et Phoebe ? Non, ça ne marche pas, aucun des deux n’est sérieux, ça ne paraîtrait pas crédible. Alors pourquoi pas Rachel et Joey ? Bon, ce n’est pas non plus tout à fait crédible, mais faute de mieux, on prend ça, allez c’est parti ». Ajoutons à cela la routine du couple Chandler-Monica, qui devient ennuyeuse. Les intrigues autour du couple ne sont pas tellement savoureuses : Chandler et son bain, Chandler et son entretien, la femme de ménage et son jean, Chandler qui fait croire à son chef qu’il a divorcé, le placard secret…

C’est bien dommage. D’autant qu’il n’y a pas beaucoup d’autres événements majeurs au cours de la saison. On ne peut pas dire que cela « bouge » beaucoup. La relation de Ross avec Mona n’aura pas marqué les esprits et Phoebe connaît comme toujours des flirts peu marquants, du moins sur le plan émotionnel… Niveau boulot, pas grand-chose à se mettre sous la dent non plus. Joey revient dans Les jours de notre vie, série dans laquelle il jouait déjà il y a six saisons (donc rien de novateur), et d’autres événements plutôt mineurs chez les autres personnages : Chandler se rend à un entretien d’embauche qu’il foire de façon ridicule, Phoebe masse Monica, Ross donne cours à une classe supérieure et Monica reçoit une critique gastronomique négative. Rien de franchement passionnant. D’autant que le cliffhanger n’est cette fois-ci pas très percutant : Rachel qui dit « d’accord » lorsque Joey semble lui présenter une bague de fiançailles. On se doute bien qu’elle reviendra sur cette parole dès l’épisode suivant, d’autant qu’elle n’est même pas avec Joey, et qu’elle venait de se rapprocher de Ross.

Bref, dans la continuité des deux dernières saisons, un trop grand nombre de sous-intrigues n’apportent rien et ne sont souvent pas tellement drôles (la soirée costumée, l’intrigue Sting…), si bien que les épisodes sont souvent inégaux. Tout cela pour dire que la huitième saison est de qualité moindre que les cinq premières. Mais on y trouve tout de même une fraîcheur qui manquait cruellement dans la saison précédente. Le début de la saison offre d’excellents moments grâce à ce que l’on vient de découvrir à la toute fin de la septième saison : Rachel est enceinte ! Et la recherche de l’identité du père pour les Friends comme pour le spectateur apporte un peu de piment. Ce n’est pas pour rien que l’épisode « Celui qui avait un sweat rouge » est l’un des plus réussis de la saison. Idem pour le fameux « Celui qui avait fait une vidéo », l’un des meilleurs épisodes de toute la série, où l’on apprend comment a été conçu le bébé (et accessoirement, qui a dragué qui pour que notre couple intermittent en arrive là). Et la doublette finale, sans être aussi « énorme » que d’autres (Las Vegas, Londres…) débouche tout de même sur un moment important, la naissance d’Emma.

On trouve en outre des passages très savoureux, comme le jeu absurde et ultra-complexe que doit présenter Joey, l’apparition d’un Brad Pitt assez amusant, et des épisodes purement centrés sur le comique de situation, comme l’excellent « Celui qui engageait une strip-teaseuse » où l’on retrouve, même brièvement, le fabuleux duo Joey-Chandler, et où le pauvre Ross se retrouve notamment coincé entre Mona, le père de Rachel et… un message téléphonique de Joey dont le paléontologue se serait bien passé ! « Celui qui était trop positif » est également fort abouti, avec le compagnon trop enthousiaste de Phoebe, le discours de Monica, le faux mariage de Rachel et Ross… On est également content pour Matthew Perry qui semble (malgré le fait qu’il ait parfois une tête assez massive) aller bien mieux que dans la saison précédente. Ce n’est donc pas une grande saison, car malheureusement trop creuse et inégale, mais elle demeure toutefois d’une qualité correcte, et propose par à-coups de fort bons moments, même si on regrette évidemment que ce derniers ne soient pas plus nombreux.

 

Meilleurs épisodes (par ordre chronologique) :

Celui qui avait un sweat rouge (8.2)

Celui qui avait fait une vidéo (8.4)

Celui qui engageait une strip-teaseuse (8.8)

Celui qui était trop positif (8.18)

Celui qui assistait à la première (8.22)

Celui qui avait un bébé 1 (8.23)


8.1. Celui qui venait de dire oui (The one after "I do")


Monica dément être enceinte. Phoebe, pour couvrir Rachel, annonce que c’est elle qui l’est. Mais Monica finit par apprendre que c’est bien Rachel qui attend un bébé. Chandler a appris pour le mariage des pas de danse, mais cela ne se voit pas vraiment, avec ses nouvelles chaussures. Ross rencontre une jeune femme séduisante nommée Mona. Il l’invite à danser, mais des petites filles l’invitent lui, qui accepte afin de passer pour un gentil garçon aux yeux de Mona. Mme Bing (pas Monica, la mère de Chandler) a une liaison avec un producteur de pièces de théâtre : lorsque Joey l’apprend, il fait tout pour se faire remarquer… Épisode assez moyen. On s’attend à mieux pour un premier épisode, d’autant qu’il s’agit tout de même de la poursuite du mariage. Les scènes manquent de sel (Chandler qui danse mal, Ross qui danse avec les gamines, etc.), et les répliques ne sont pas franchement percutantes (les pieds de Joey, par exemple). Seul le passage où Monica dit qu’elle et Phoebe seront toujours avec elle, si jamais (ce qui se produit) le test se révélait une nouvelle fois positif, est beau. Il résume bien l’ « esprit Friends ». Quant au « coup de poker » de Phoebe concernant le test, il est également bien trouvé, et effectivement risqué ! Ces points forts n’empêchent cependant pas l’épisode d’être dans l’ensemble longuet et ennuyeux, et de laisser sur sa faim.

Posté par Nico Friends à 20:12 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

8.2. Celui qui avait un sweat rouge (The one with the red sweater)


Chandler se rend compte qu’il a perdu l’appareil-photo utilisé la veille : toutes les photos sont à l’eau ! Il va lui falloir en refaire pendant un autre mariage… Joey, pensant toujours que Phoebe est enceinte, la demande en mariage. Il fait de même avec Rachel lorsqu’il apprend que c’est en fait elle qui attend un enfant. Mais qui est le père, au fait ? Celui auquel appartient un sweat rouge qui traîne chez Joey et Rachel depuis un mois. On pense que c’est Tag… mais c’est finalement de Ross qu’il s’agit ! Monica, de son côté, se met à ouvrir ses cadeaux de mariage au lieu d’attendre Chandler, comme cela était convenu. Très bon épisode, plein d’entrain, avec un zeste de mystère et de suspense qui le rend passionnant (sur l’identité du père). On a droit à une fausse piste (Tag) avant d’apprendre l’identité du paternel (Ross, évidemment). Captivant ! Les autres interventions de Ross, qui se révèle particulièrement pingre dans sa chambre d’hôtel (le coup du papier toilette, ça va loin !), sont par ailleurs particulièrement savoureuses. On trouve également d’autres bons passages (les demandes en mariage de Joey, l’état de dépendance de Monica, qui, ayant ouvert un cadeau, va jusqu’au bout…). Bref, une belle réussite, signée David Schwimmer.

Posté par Nico Friends à 20:12 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

8.3. Celui qui découvrait sa paternité (The one where Rachel tells Ross)


Chandler et Monica partent en lune de miel. Mais ils tombent sans cesse sur le même couple qui les précède et bénéficie des réductions à leur place. Joey et Phoebe, n’ayant pas les clés de chez Chandler et Monica, demandent à Treeger d’ouvrir la porte, prétextant une fuite de gaz. Le concierge, pensant que c’est urgent, défonce la porte… Quand Monica apprendra cela… Lorsqu’on lui dit que Rachel le cherche, Ross pense qu’elle veut de nouveau coucher avec lui. Il apprend finalement la nouvelle, et voit avec Rachel la première échographie. Un épisode, qui, sans être aussi abouti que le précédent, est tout de même bien sympathique. La partie lune de miel est agréable (avec Monica désespérée de se voir doublée par le couple) quoique finalement assez sous-exploitée. L’intrigue de la porte est également bonne (bien qu’un poil longuette), avec notamment Joey qui fait semblant de casser la porte au téléphone. La partie Ross-Rachel est également bonne. On y trouve certes quelques longueurs (sur les préservatifs), mais voir Ross s’enflammer alors qu’il est en fait à côté de la plaque est fort drôle, et la dernière scène, où Rachel ne parvient pas à voir le bébé dans l’échographie, se révèle à la fois drôle et touchante. Bref, même si l’on peut reprocher un léger manque de rythme, cela reste un épisode de fort bonne facture.

On notera que l’intrigue Monica-Chandler a été totalement modifiée : au départ, Chandler devait faire une blague sur une bombe qui serait présente sur lui, au passage des détecteurs de métaux. Cette mauvaise blague conduisait à un interrogatoire, où Monica répondait au téléphone, à Joey, qui lui annonçait qu’il y avait une odeur de gaz dans son appartement (comme dans la version que nous connaissons). Monica répondait ironiquement, devant les agents de sécurité, d’attendre que tout l’immeuble explose. L’épisode étant diffusé le 11 octobre 2001, soit un mois après le 11 septembre, cette partie a donc été totalement changée.

8.4. Celui qui avait fait une vidéo (The one with the videotape)


Chandler et Monica ont rencontré au cours de leur lune de miel un couple avec lequel ils vont pouvoir sortir. Phoebe et Joey sont jaloux puis goguenards lorsqu’ils constatent que le numéro de téléphone que le « super couple » a donné n’est pas valable. Rachel et Ross n’ont pas la même version concernant la conception du bébé : Rachel affirme que Ross l’a allumée quand celui-ci soutient le contraire. Heureusement, la vidéo qu’a faite Ross à l’insu de Rachel va donner la réponse… Excellent épisode. Les meilleurs moments concernent bien entendu l’intrigue Ross-Rachel : Ross qui n’a plus fait l’amour depuis six mois, l’histoire de l’Europe occidentale de Joey... Cette intrigue fourmille de bonnes répliques et de trouvailles, mais aussi de rebondissements (la manière dont on apprend que c’est Rachel qui a commencé à allumer est énorme !). Pour la conception du bébé, il fallait bien un épisode spécial de grande qualité, et les scénaristes ne nous ont pas déçus ! Et concernant l’intrigue Chandler-Monica, plus secondaire, elle est également de bonne facture, tant par les sarcasmes et la jalousie de Phoebe et Joey, que le changement de comportement de Chandler et Monica, qui se louent l’un l’autre avant de se remettre en cause et de se vanner sévère (les blagues géniales de Chandler deviennent nulles, et la curiosité de Monica que louait Chandler se transforme en interrogatoires !). Bref, un excellent épisode, probablement le meilleur de la saison.


8.5. Celui qui draguait Rachel (The one with Rachel's date)


Phoebe sort avec le collègue de Monica. Mais elle s’en lasse vite, et projette de rompre. Problème : Monica compte le licencier. Il ne faut pourtant pas que ce pauvre garçon se fasse jeter deux fois dans la même journée… Chandler a un lointain collègue qui l’appelle « Tobie ». Le chef de Chandler suggère de le prendre dans son équipe, mais Chandler ne veut pas de lui pour cette raison… Rachel sort avec un collègue de Joey, qui joue dans Les jours de notre vie. Mais Cash prend mal le fait qu’elle soit enceinte. Aïe, difficile de passer après l’excellent épisode précédent. À coté, celui-ci paraît quand même un peu faible, sans être pour autant mauvais ou médiocre. Les différentes intrigues se laissent regarder, mais manquent de quelque chose. L’intrigue de Chandler est sympa, mais sans plus, un peu répétitive (même si la conclusion est savoureuse). Celle avec Rachel est un peu bavarde et finalement assez vaine. Quant à l’histoire avec Phoebe et Monica, elle est plus réussie, mais pas non plus inoubliable. Bref, rien de bien transcendant, mais cela reste cependant un honnête divertissement.

Posté par Nico Friends à 20:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

8.6. Celui qui perturbait Halloween (The one with the Halloween party)


Monica organise une fête déguisée pour Halloween. Chandler est notamment en lapin rose, et Ross en patate géante. Phoebe croise par hasard Ursula, qui lui annonce qu’elle va se marier avec son compagnon (campé par Sean Penn). Phoebe les invite à la soirée et s’aperçoit que sa sœur a menti à son futur mari sur bien des points. Ross et Chandler font un bras de fer pour déterminer qui est le plus fort des deux. Rachel ouvre à des enfants qui demandent des bonbons, et qui se montrent de plus en plus exigeants… Épisode franchement faible. Beaucoup de points négatifs : les passages avec Rachel et les enfants ne présentent pas d’intérêt, les costumes n’apportent rien de drôle (Chandler en lapin rose, Ross en patate géante… bof) hormis le déguisement de Joey (en Chandler !), et le bras de fer entre Ross et Chandler est également ennuyeux et sans réel intérêt (et puis ce côté « qui est le meilleur de nous deux », on a quand même l’impression de l’avoir vu et revu dans la série, d’autant que Chandler est d’habitude conscient de sa « faiblesse » par rapport aux autres). Sean Penn est en outre assez fade dans cet épisode : son apparition ne restera pas dans les annales de la série. Seuls les mensonges d’Ursula sont plus savoureux, de même que l’imitation (courte mais intense) que Joey fait de Chandler. Mais cela reste dans l’ensemble un épisode plus que décevant.

Posté par Nico Friends à 20:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

8.7. Celui qui voulait garder Rachel (The one with the stain)


Chandler a engagé une femme de ménage, celle-ci porte le même jean que Monica, qui pense qu’elle lui a volé. Eric a rompu avec Ursula et s’intéresse maintenant à Phoebe. La relation va être compliquée. Rachel pense à trouver un appartement. Ross lui parle de sa voisine, qui est sur le point de décéder, et dont l’appartement va donc se libérer. Comme pour le précédent, un épisode fort décevant. L’intrigue de la femme de ménage n’est pas du tout crédible, et franchement pas drôle, presque grotesque. L’histoire Phoebe-Eric est bavarde et ennuyeuse, mais celle avec l’appartement de la mourante est un peu meilleure (c’est osé, tout de même !), même si pas extraordinaire non plus. Bref, un épisode de qualité assez médiocre.

Posté par Nico Friends à 20:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

8.8. Celui qui engageait une strip-teaseuse (The one with the stripper)


Rachel, accompagnée de Phoebe, annonce à son père qu’elle est enceinte, que Ross est le père, et qu’ils ne vont pas se marier. Le Dr Green va directement chez Ross pour avoir des explications, mais celui-ci est à ce moment accompagné de Mona, qui va également apprendre la nouvelle… Phoebe gaffe en disant à Chandler que Monica a fêté son enterrement de vie de jeune fille avant le mariage, et qu’elle y a engagé un strip-teaseur. Pour se faire pardonner, Monica engage une strip-teaseuse pour Chandler, mais celle-ci est en fait une prostituée. Très bon épisode, regorgeant de bonnes scènes et répliques. La première au restaurant est par exemple réussie, avec le Dr Green (lorsqu’il dit être allé aux toilettes !), et la meilleure reste l’arrivée du Dr Green chez Ross, qui se retrouve coincé entre ce dernier et Mona, et qui s’enfonce à chaque fois qu’il dit quelque chose (lorsqu’il s’adresse à l’un, il gaffe par rapport à l’autre). Et le message sur répondeur de Joey est le coup fumant de cette excellente scène ! Le « retour » de Chandler et Joey, au moment de l’enterrement de vie de garçon, est également assez touchant : tout comme Joey, on est content que nos deux meilleurs amis passent de nouveau des moments ensemble. Bref, un excellent épisode, avec également de bonnes répliques (celles de Chandler, qui répète ce qu’il a lu dans son livre sur le mariage). Il fallait bien la patte Schwimmer à la réalisation pour dynamiser un peu tout cela, après des épisodes un peu plus mollassons.

8.9. Celui qui avait fait courir la rumeur (The one with the rumor)


L’ex de Monica (ancien gros devenu mince et sexy, interprété par Brad Pitt) revient, et il en a toujours après Rachel. Il l’a toujours détestée, au point d’avoir fondé avec Ross le club des détesteurs de Rachel, et d’avoir inventé une rumeur à son sujet. Chandler, pour ne pas aider Monica à préparer le repas de Thanksgiving, fait semblant de regarder un match qui ne l’intéresse aucunement. Phoebe fait de même. Monica pense ne pas prendre de dinde (puisque seules trois personnes en mangeraient), mais Joey l’incite à en acheter une, et s’engage même à ce qu’il n’y ait plus aucun reste. Un bon petit épisode bien sympa. Brad Pitt, en ancien détesteur de Rachel qui tord des plantes à sa seule vue est très amusant. Le fait d’apprendre que Ross a également appartenu au club est également drôle, mais je trouve cependant la rumeur sur Rachel pas très réaliste, et à vrai dire un peu lourdingue. Le coup de Chandler et Phoebe qui font semblant de regarder le match est savoureux, de même que la dinde de Joey, et la première apparition de Ross, qui trouve très sexy Will. Bref, un bon épisode, mais je ne sais pas, je ne suis pas plus euphorique que ça, je pense qu’il aurait pu être encore de meilleure qualité. Il me semble un poil « figé » et répétitif, et manque à mon sens du petit quelque chose qui fait la différence. Je ne considère donc pas comme certains fans cet épisode comme l’un des tout meilleurs de la série, mais il reste évidemment d’une bonne qualité, largement supérieure à la moyenne.

Rachel dit qu’ils ont passé avec Ross « deux ans ensemble ». Or, leur couple n’a duré qu’un an.

Posté par Nico Friends à 20:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,