28 juillet 2012

Saison 10

Dixième et dernière saison ! Bonne nouvelle, nos scénaristes se sont un peu repris en main pour cette ultime fournée. Nous voilà rassurés, car il est vrai que la piètre qualité de la précédente avait de quoi inquiéter. Pourtant, on ne peut pas vraiment dire que cette saison débute sur les chapeaux de roue : si le premier épisode est plutôt correct, les deux suivants sont très faibles, reposant bien trop sur le carré amoureux de la fin de saison passée et plus particulièrement la relation Joey-Rachel. Le deuxième épisode, axé sur le malaise de Ross lorsqu’il invite Charlie, Rachel et Joey chez lui, est poussif en diable, et que dire du suivant, où Rachel claque Joey à chaque fois que les caresses de celui-ci se font plus poussées : on a droit à ça pendant quasiment tout l’épisode ! Mais les scénaristes ont eu la bonne idée de changer de cap et d’abandonner définitivement ce couple peu crédible qui n’aura duré concrètement que quelques épisodes, mais aura tout de même occupé «  au sens large » une saison et demie, le temps que chacun prenne conscience de ses sentiments et ose les avouer à l’autre. Bref, dès l’épisode 4, le couple est enterré, et on ne s’en plaint pas ! Les épisodes se révèlent comme par hasard bien plus percutants, et on retrouve avec plaisir un peu de la fraîcheur d’antan. Le couple Chandler-Monica y est pour beaucoup. À vrai dire, ce tandem commençait depuis quelque temps à s’essouffler : leurs histoires devenaient banales et mollassonnes. N’oublions pas que les deux tourtereaux sont ensemble depuis la fin de la quatrième saison. C’est leur sixième saison de vie de couple ! Dès la septième, centrée sur les préparatifs du mariage, on commençait à se lasser quelque peu de leurs intrigues quotidiennes et sans surprise. Il y avait certes un peu de renouveau dans la neuvième saison (Chandler à Tulsa puis au chômage, l’annonce de leur stérilité), et cette tendance se confirme ici, avec les renseignements glanés auprès d’un couple qui a déjà adopté (quelle gaffe de Chandler !), la visite de l’assistante sociale (et ex de Joey), le mémorable rendez-vous avec Erica, la recherche de la maison, l’accouchement d’Erica…Enfin un peu de mouvement et de vie !

Côté sentimental, Phoebe se fiance puis se marie avec Mike (beau mariage sous la neige). Et LE couple de la série se reforme enfin dans les ultimes instants : Ross et Rachel, suite à plusieurs rapprochements au cours de la saison, puis une palpitante course-poursuite lors de l’excellent dernier épisode, se remettent ensemble, pour le grand bonheur de tous les fans. Quel avenir les attend ? Nouvelle rupture rapide, ou enfin le bonheur ? La réponse ne dépend désormais que de l'imagination du spectateur.

L’humour est également différent : les blagues pipi-caca, trop nombreuses dans la saison passée, ont été balayées. Ouf ! Et on retrouve à quelques reprises (notamment encore une fois dans l’ultime épisode) nos deux meilleurs amis du monde, Chandler et Joey, dont la relation a malheureusement été quelque peu négligée lors des dernières saisons. Les retrouver en train de sauver un poussin et un canard d’un babyfoot, ou de se chamailler au sujet d’une vidéo où apparaissent les pubs nullissimes de Joey, n’en est que plus délectable ! Et puis on retrouve plusieurs bonnes histoires qui attestent du regain de forme des scénaristes : l'hilarante rupture de Ross avec Charlie (pauvre Ross, qui perd à la fois sa compagne et la bourse qu’il convoitait), le retour d’Amy, plus étourdie, matérialiste et enfant gâtée que jamais, le petit coucou d’un Frank Jr épuisé par ses triplées, une Emma utilisée avec parcimonie (elle n’ « étouffe » donc pas la saison), mais à bon escient, avec un bon épisode (10.4) qui lui est consacré, mais aussi Joey au jeu Pyramide, Ross qui se fait bronzer...

Côté travail, cela change un peu : c’est surtout chez Rachel que ça bouge, puisqu’elle se fait virer (passage à la fois drôle et triste) puis se voit proposer un poste à Paris, ce qui apporte évidemment un côté dramatique sur le plan de l’amitié (Rachel loin de ses amis) mais surtout amoureux : Rachel à des milliers de kilomètres de Ross, c’est quasiment la garantie que le couple ne se reformera plus jamais. On a également droit à un bon petit épisode flashback, où l’on retrouve avec un plaisir intact les binômes Chandler-Ross et Monica-Rachel lorsqu’ils étaient étudiants, en plus d’en savoir plus sur leur passé. Bref, cette saison, plus courte que les autres (18 épisodes), et sans être aussi grande que les premières (car tout de même un peu inégale), n’en demeure pas moins d’une bonne qualité générale, ce qui est fort appréciable, puisqu’elle nous permet de quitter cette série sur une impression positive, et ce doublement grâce à l’ultime épisode, clairement à la hauteur de ce que l’on pouvait en attendre.

 

Meilleurs épisodes (par ordre chronologique) :

Celui qui écrivait une lettre de recommandation (10.5)

Celui qui a failli avoir la subvention (10.6)

Celui qui rencontrait la mère biologique (10.9)

Celui qui faisait tout pour retenir Rachel (10.15)

Ceux qui s'en allaient (10.17)


10.1. Celui qui n’arrivait pas à se confier (The one after Joey and Rachel kiss)


Phoebe, Monica et Chandler entendent dans la chambre voisine Ross et Charlie s’embrasser… puis dans l’autre chambre voisine Joey et Rachel faire de même. Joey puis Rachel, avant d’aller plus loin, essaient d’en parler à Ross, mais celui-ci finit par le découvrir de lui-même… Mike annonce à Phoebe qu’il a une petite amie, nommée Precious, et qu’il doit la voir pour rompre. La fille en question vient le voir chez lui… et tombe sur Phoebe. La coiffure de Monica refroidit les ardeurs de Chandler. Elle se fait des tresses, mais ce n’est pas tellement mieux… Épisode assez sympa, mais quand même un poil répétitif. La première scène, où on voit les amis écouter aux murs, est tout de même assez drôle. Idem pour la scène de l’avion, où Ross parle à Joey de sa relation avec Charlie, et où celui-ci préfère ne rien dire sur sa relation avec Rachel car il est bien parti pour devenir, au détriment de Chandler, le meilleur ami de Ross. Cette idée de « compétition » pour devenir le meilleur ami de Ross est drôle. Pas mal aussi, Joey qui pense faire le « nonchalant ». Bon, c’est parfois un peu prévisible (Ross qui voit que son sac est inondé au moment où Rachel est sur le point de lui parler de sa relation avec Joey) et un peu long (28 minutes, d’autant que la partie avec Precious est de surcroît un peu longuette), mais l’ensemble se laisse tout de même regarder.

10.2. Celui qui allait très bien (The one where Ross is fine)

Ross est très perturbé par le fait de voir Joey et Rachel s’embrasser, mais il fait comme si tout allait pour le mieux. Il propose même d’organiser un repas à quatre, où il boit un peu trop… Frank vient voir Phoebe avec les triplés : il est à bout de force : cela fait « quatre ans qu’il n’a pas dormi ». Chandler et Monica se renseignent sur l’adoption auprès d’un couple qui a adopté, mais Chandler fait une grosse gaffe. Épisode assez moyen. La partie Ross est incroyablement longue, répétitive et pas tellement drôle (Ross fout plus les jetons qu’autre chose). Celle avec les triplés n’est pas extraordinaire, mais voir Frank complètement au bout du rouleau est tout de même amusant. La partie Monica-Chandler est elle un peu plus drôle, avec les gaffes en cascade de celui-ci. Mais dans l’ensemble, un épisode loin d’être indispensable.

Posté par Nico Friends à 14:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

10.3. Celui qui avait décidé de bronzer (The one with Ross's tan)


Ross se fait bronzer par spray, mais il compte en Mississippi, ce qui a des conséquences fâcheuses. Une ancienne amie très snobinarde de Phoebe et Monica leur rend visite, ce qui ne les réjouit pas franchement. Elle est en plus à l’origine de tensions entre elles. Joey et Rachel passent leur première soirée ensemble, mais dès que Joey la caresse plus intimement, Rachel lui donne des claques. Épisode faible. Amanda, l’ « amie » de Phoebe et Monica, n’est pas drôle, et la partie Joey-Rachel est incroyablement longue et répétitive. Seule la partie Ross nous fait rire, même si elle aussi est un peu redondante. Bref, un épisode dans l’ensemble très médiocre.

On remarquera que c’est l’une des seules fois de toute la série où l’on parle de l’amitié passée entre Phoebe et Monica (elles vivaient ensemble avant, pourtant il n’y a presque aucune anecdote sur leur ancienne vie de colocataires). Comme si elles n’avaient aucun souvenir en commun.

Posté par Nico Friends à 14:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

10.4. Celui qui transformait le gâteau d’anniversaire (The one with the cake)


C’est le premier anniversaire d’Emma, tous les Friends ainsi que M. et Mme Geller sont conviés, mais Chandler et Monica avaient pour projet initial d’aller dans le Vermont. Autant dire qu’ils veulent bazarder la fête le plus vite possible pour partir, mais la petite dort encore, et le gâteau d’anniversaire choisi n’est pas vraiment de circonstance. Rachel va donc prendre sa voiture pour l’échanger, mais Ross est obligé d’aller la retrouver pour lui remettre son permis de conduire, demandé lors d’un contrôle de police. Joey doit pendant ce temps faire en sorte que personne ne s’en aille, mais il a lui-même une audition surprise… Bon épisode, où l’on trouve beaucoup de bonnes choses : les discours anticipés et pas toujours conventionnels de chacun des Friends pour les 18 ans d’Emma, Ross et Rachel qui s’extasient pour un rien concernant la petite (notamment Ross qui la considère comme un génie parce qu’elle lève un doigt !), le gâteau transformé par Ross, le cadeau de Joey et l’intensité émotionnelle qu’il procure, les différents jeux pour déterminer qui va partir (le jeu de Joey avec les cartes montre une nouvelle fois sa bêtise abyssale). Bref, un bon épisode assez foisonnant et enthousiasmant, auquel on reprochera tout de même quelques longueurs.

Posté par Nico Friends à 14:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


10.5. Celui qui écrivait une lettre de recommandation (The one where Rachel's sister babysits)

Joey va faire une lettre de recommandation. Pour compenser ses lacunes en matière de vocabulaire, il utilise un thésaurus mais le résultat est un peu spécial… Après plusieurs vaines tentatives, Mike demande en mariage Phoebe. Phoebe et Mike vont se marier ! Amy, la sœur de Rachel, is back ! Plus étourdie, intéressée, matérialiste et cassante que jamais ! Rachel lui fait confiance pour garder « Ella » mais elle va vite le regretter. Un excellent épisode ! Tout y est réussi, et on ne s’y ennuie pas une seule seconde, malgré ses 27 minutes. La partie Joey est drôle, avec ce discours « thésaurus », mais aussi sa seconde lettre, qui va contre toute attente plaire aux destinataires. La partie Phoebe-Mike est également amusante (Phoebe met sans cesse les pieds dans le plat) tout en étant fertile en rebondissements. Mais la meilleure partie est encore celle avec Amy, vraiment très drôle. Délirante, même. Elle se marie avec un vieux friqué, parle à Joey comme à un chien lorsqu’elle lui ordonne de porter ses valises, ne se souvient plus de Ross, et le confond avec un vendeur. On a droit à ce type de scènes et situations savoureuses de A à Z. En deux épisodes, notre amie Christina Applegate aura tout bonnement marqué la série ! Bref, un épisode d’une très bonne facture !

Chandler : « Si j’étais un garçon »

Posté par Nico Friends à 14:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

10.6. Celui qui a failli avoir la subvention (The one with Ross' Grant)


Joey veut jouer dans la pub imaginée par Chandler, qui va être diffusée au niveau national. Il lui donne une cassette vidéo des différentes pubs dans lesquels il a joué, mais Chandler ne la montre pas à ses patrons, et ne la regarde même pas, même s’il dit à Joey l’avoir beaucoup appréciée. Celui-ci comprend que son ami ne l’a en fait pas vue et lui a menti : il est donc déçu de sa réaction. Ross est bien parti pour recevoir une bourse prestigieuse, mais celle-ci dépend de l’ex de Charlie, qui lui demande de choisir entre la bourse et Charlie. Comme Ross ne veut pas quitter cette dernière, les questions de M. Hobart vont être un peu spéciales lors de l'oral… Phoebe va déménager chez Mike, qui ne veut pas de son horrible peinture. Elle va donc l’offrir à Monica, qui n’est pas franchement contente de ce cadeau et essaie de le refiler à Rachel. Bon épisode, bien rythmé. Cela fait bien plaisir de retrouver les bonnes vieilles chamailleries de Joey et Chandler, qui deviennent malheureusement de plus en plus rares, d’autant que la pub de Joey est merveilleusement kitsch. La partie Ross est encore meilleure : lorsqu’il se sent seul au resto face à la complicité de ses deux convives, puis les questions posées lors de l’entretien et enfin la scène finale où notre paléontologue perd tout d’un coup. Le maître chanteur Hobart est très bon – et même un peu inquiétant. La partie tableau de Phoebe est également agréable à suivre. Bref, c’est un fort bon épisode que voici. Un vrai plaisir. 

Posté par Nico Friends à 14:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

10.7. Celui qui bluffait l’assistante sociale (The one with the home study)


Phoebe se rend compte que la préparation d’un mariage coûte très cher. Elle et Mike préfèrent donner l’argent à une association caritative. Mais ils se rétractent finalement et redemandent leur argent pour préparer le mariage. L’assistante sociale pour l’adoption va bientôt arriver chez Chandler et Monica : il faut donc que tout soit impeccable. Mais lorsqu’elle vient, l’assistante se rend compte qu’elle connaît déjà les lieux, ayant eu une liaison (qui s’est évidemment mal terminée) avec Joey. Chandler et Monica disent ne pas être amis avec ce dernier... Rachel refuse que Ross aille promener Emma dans le square. Elle a en effet une phobie des balançoires. Bon épisode, bien rythmé, et avec de bonnes répliques. La partie Phoebe-Mike est réussie, et même un peu osée, lorsqu’ils veulent reprendre leur généreux don pour le mariage. Celle avec l’assistante sociale est encore meilleure, avec notamment l’arrivée par la terrasse de Joey avec une batte de base-ball, et le face-à-face entre l’assistante et Joey, qui montre une nouvelle fois son pouvoir sur la gent féminine (quel hypocrite, tout de même !). La partie balançoire est un peu moins prenante, mais elle se laisse tout de même regarder. Bref, bon épisode dans l’ensemble, que l’on regarde avec plaisir.

Mike : Il paraît que le mariage est une industrie qui rapporterait environ 40 milliards de dollars par an.

Ross : Oui, et moi je dois en avoir rapporté environ la moitié.

Posté par Nico Friends à 14:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

10.8. Celui qui ratait Thanksgiving (The one with the late Thanksgiving)

Monica, après hésitation, finit par accepter de préparer le repas de Thanksgiving, mais tout le monde, hormis Chandler, est en retard. Joey et Ross sont allés à un match, et Rachel et Phoebe ont de leur côté inscrit Emma à un concours pour bébé. Nos quatre retardataires arrivent en même temps, avec trois quarts d’heure de retard. Dans le couloir, ils cherchent un mensonge crédible… Épisode sympa, mais quand même un peu long. On trouve quelques bonnes répliques et des situations assez cocasses (la tête de Joey coincée dans la porte, la « main » de Joey), mais tout cela est finalement assez répétitif et pas toujours très drôle. Les scènes du concours et du match ne sont par exemple pas franchement hilarantes ni passionnantes. Un épisode de Thanksgiving un peu décevant, donc, mais qui se termine cependant par un beau passage : Monica reçoit un appel de l’agence d’adoption, qui lui annonce qu’une femme enceinte a choisi son couple…

10.9. Celui qui rencontrait la mère biologique (The one with the birth mother)


Joey a flashé sur Sarah, une copine de Phoebe. Celle-ci finit malgré ses réticences par lui donner son numéro. Tout se passe bien, au restaurant, entre Joey et Sarah, jusqu’à ce que celle-ci commette l’irréparable : elle a en effet la mauvaise idée de lui piquer une frite… Rachel fait du shopping avec Ross pour lui conseiller des vêtements, mais ils intervertissent leurs sacs, et Ross se retrouve avec un haut féminin. Pas idéal pour son rencard… Chandler et Monica rendent visite à Erica, la femme enceinte qui les a choisis. Mais ils se rendent compte qu’elle s’est trompée de dossier : elle pense avoir affaire à un pasteur (Monica) et un médecin (Chandler). Le couple joue le jeu, jusqu’à ce que Chandler, vaincu par les scrupules, finisse par dire la vérité… Très bon épisode (made in Schwimmer, of course !), mêlant humour et émotion. La partie Joey est excellente : il dîne avec une fille canon mais fait tout un cirque pour une frite ! Et la scène où il ramasse puis mange le contenu de son assiette qui était tombé par terre est également savoureuse. Que dire de celle où il se lance dans l’énumération de ce qu’il va manger, avant de demander « de quoi on parlait déjà ? », et de celle du dessert ? La partie Ross, plus secondaire, se laisse également regarder, mais la meilleure intrigue reste bien entendu celle concernant l’adoption, avec une première partie drôle, où Chandler et Monica jouent la comédie (les Écritures révisées par Monica, c’est quelque chose), et la seconde plus émouvante, avec notamment un Chandler très touchant lorsqu’il convainc Erica de choisir son couple. Bref, un très bon épisode, bien rythmé, riche en humour, avec un zeste d’émotion et de suspense. Un régal.