30 juillet 2012

Saison 2

Résultat de recherche d'images pour "friends saison 2"

On remarque d’emblée quelques changements au visionnage des premières minutes de cette deuxième saison. L’image est plus claire que précédemment, Joey et Chandler viennent de se faire couper les cheveux, et Monica va également passer sous les ciseaux de Phoebe (c’est l’objet du premier épisode). Que retenir de cette saison particulièrement aboutie ? Deux moments forts en particulier. D’une part, la relation Ross-Rachel qui se concrétise enfin, non sans difficulté (on pense notamment à Julie, la nouvelle copine de Ross, qu’il a rencontrée en Chine). On s’amusera d’ailleurs dans les premiers épisodes du retournement de situation de leur relation. Si, dans la première saison, c’était Ross qui courait après Rachel, les rôles sont désormais inversés : Rachel a pris conscience de son amour pour Ross, et sa jalousie à l’égard de Julie accentue les choses… Ross et Rachel finissent donc enfin par conclure dans l’épisode « Celui qui tombait des nues » (pour ce qui constitue l’un des plus grands moments de toute la série), et ce qui fait suite est également savoureux : quelques passages romantiques (le deuxième baiser après que Rachel visionne la vidéo du bal, la première fois) mais aussi des obstacles et difficultés (la liste de Ross, la première dispute…).

Hormis Ross-Rachel, l’autre « couple » de cette deuxième saison est bel et bien Joey et Chandler. Jamais peut-être cette amitié ne paraîtra aussi forte et en même temps aussi déchirante. On trouve dans cette saison de nombreux excellents passages concernant nos deux amis, certains hilarants (on pense bien sûr à « Celui qui oublie un bébé dans le bus », où, avec l’accoutrement qui va avec, ils sortent Ben, le bébé de Ross, pour draguer les filles), d’autres touchants et émouvants. La prise d’indépendance de Joey est en ceci un moment très fort de la saison : celle-ci engendre une crise de jalousie chez Chandler, et une prise de conscience, chez l’un comme chez l’autre, qu’ « un seul être vous manque et tout est dépeuplé », et la venue du doux(?)-dingue Eddy va corser encore un peu plus les choses – jusqu’à un retour de Joey particulièrement jubilatoire. Ce sont donc les grands moments de cette saison, mais il faut également citer la touchante relation entre Monica et Richard, ami de ses parents, et donc bien plus âgé qu’elle. Leur premier baiser, la révélation de la relation à la famille de Monica ainsi que le dernier épisode, où les deux personnages divergent sur le sujet des enfants et donc rompent, sont de beaux moments. Même si l’histoire finit mal, on est tout de même content pour Monica, elle qui a tant souffert avec les hommes lors de la première saison… Le personnage de Richard apporte également quelques passages drôles, notamment lorsque Joey et Chandler essaient de l’imiter… Et que dire également du double épisode « Celui qui retrouve son singe », riche notamment en célébrités (Van Damme, Julia Roberts, mais aussi Chris Isaak et Brooke Shields) : deux épisodes particulièrement drôles qui ont la particularité d’être un peu indépendants des autres, et qui peuvent donc être vus et appréciés par tous, même par un public de non-connaisseurs. L’épisode de la double fête avec les deux parents de Rachel séparés (2.22) est en outre d’une excellente qualité, de même que l'inoubliable 2.14, qui, en plus de marquer le début de la relation Ross-Rachel, nous montre les premiers extraits flashbacks. Quel plaisir de voir pour la première fois l'ancien nez de Rachel, l'ancien... poids de Monica et le look mémorable de Ross ! Cette saison est également celle du mariage lesbien entre Carol et Susan, et celle où le petit Ben est le plus présent.

Niveau travail, nos Friends connaissent des destins contrastés. Si Rachel, Ross, Phoebe et Chandler restent sur leur poste de la première saison, Joey trouve quant à lui le rôle de ses rêves : il campe le neurochirurgien Drake Ramoray, dans la série à succès (nullissime soit dit en passant, mais il n’a pas l’air de s’en rendre vraiment compte) Les jours de notre vie. Malheureusement pour lui, l’expérience est de courte durée, et notre homme a bien du mal à revenir à des auditions pour des petits rôles… Mais c’est Monica qui trinque le plus dans cette saison. Si la première saison était pour elle une succession de déceptions en matière d’histoires d’amour, il en va de même ici sur le plan professionnel. Entre le « Mocola », le dingo fan de tomates pourries et son job de serveuse dans le café années 50, rien ne va pour elle, d’autant que lorsqu’elle croit avoir enfin trouvé quelque chose d’intéressant, elle se fait virer pour une histoire de steaks volés. Le seul point positif, c’est le repas qu’elle est chargée d’organiser, qui lui permet de rencontrer Richard… 

Il s’agit globalement d’une saison d’une grande qualité, pour les différents points que j’ai mentionnés, mais qui comporte une spécificité assez curieuse : certains épisodes sont constitués à la fois du meilleur et du pire, et manquent en ceci d’uniformité. Prenons l’exemple de « Celui qui se faisait passer pour Bob » : l’intrigue Chandler-Jade est hilarante, mais l’autre intrigue, la principale, sur la scission du groupe en deux « clans » est moins bon esprit, et met presque mal à l’aise. Idem pour certaines intrigues avec Phoebe, qui me semble-t-il tire les épisodes vers le bas et se révèle un peu le maillon faible de la saison. Il faut bien reconnaître que les intrigues la concernant sont bien moins prenantes, et parfois un peu mièvres. La quête de son père est parfois ennuyeuse, tout comme ses déboires en tant que chanteuse amatrice, sans parler de l'apparition de son ex-mari homo, qui ne présente strictement aucun intérêt. Ce personnage est donc un peu à l’écart lors de cette saison. C’est l'un des deux principaux bémols que j'adresserais à ce deuxième exercice (avec le fait qu'il mette un peu de temps à réellement décoller), même si cela reste évidemment une saison riche, pleine d’entrain et de fraîcheur, savoureuse, drôle et émouvante.

 

Meilleurs épisodes (par ordre chronologique) :

Celui qui tombe des nues (2.7)

Celui qui a été très maladroit (2.8)

Celui qui retrouve son singe 1 (2.12)

Celui qui retrouve son singe 2 (2.13)

Celui qui a failli aller au bal (2.14)

Celui qui vit sa vie (2.16)

Celui qui faisait le lien (2.22)

Posté par Nico Friends à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


2.1. Celui qui a une nouvelle fiancée (The one with Ross's new girlfriend)

Ce début de saison s’enchaîne à la fin de la première : on était resté sur Rachel qui, ayant appris l’amour que Ross lui portait, avait décidé de l’accueillir à l’aéroport, à son retour de Chine. Mais Ross avait entretemps rencontré une fille… On en sait donc plus sur la nouvelle conquête de Ross : il la connaissait déjà avant le voyage, puisqu’ils se côtoyaient à la fac. Ils ne s’étaient plus revus depuis, mais le voyage les a manifestement rapprochés. Rachel est donc au 36e dessous, elle montre des premiers signes d’agressivité à l’égard de Julie, et décide pour se réconforter de renouer avec Paolo. Dans le même temps, Monica demande à Phoebe de lui couper les cheveux. Cette dernière n’est pas franchement partante, dans la mesure où Monica est diablement plus exigeante que Chandler et Joey, dont elle vient de s’occuper. Et Phoebe va mal comprendre les instructions de son amie... Joey conseille à Chandler un tailleur, qui a une manière de travailler assez peu conventionnelle… Un bon épisode, avec quelques bonnes répliques, et une intrigue Ross-Rachel captivante (les deux personnages semblent se rapprocher à la fin sur la terrasse, mais non en fait…).

Posté par Nico Friends à 19:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

2.4. Celui qui avait viré de bord (The one with Phoebe's husband)


C’est l’épisode des secrets : on apprend que Monica a fait l’amour avec Bob le Marrant sur la terrasse, que Joey a tourné dans un film porno et que Chandler a un troisième sein. Mais surtout que Phoebe est mariée ! Elle a épousé Duncan il y a six ans : venant du Canada et homosexuel, celui-ci avait besoin d’une carte verte. Phoebe lui a donc donné un coup de main en se mariant avec lui, mais il vient cette fois pour divorcer. De son côté, Rachel est toujours plus jalouse de Julie. Lorsqu’elle apprend que Ross n’a toujours pas couché avec elle, elle tente par tous les moyens de le dissuader. On sent même à la fin de l’épisode un rapprochement entre les deux, mais non en fait (bis). Un épisode un peu mitigé. Pour ce qui concerne les secrets et les tentatives de découragements de Rachel, pas de doute, c’est du bon. Mais je suis bien plus circonspect quant à l’intrigue Phoebe, avec ce Duncan qui sort de nulle part et qui est l’un des personnages les moins intéressants de toute la série. Les passages le mettant en scène débordent de mièvrerie et sa voix en VF, qui le rend mi-efféminé, mi-demeuré, n’arrange pas les choses. D’autant que Lisa Kudrow (Phoebe) gesticule de façon exaspérante dans cet épisode. Dommage, car tout le reste est excellent.

À noter une incohérence : tout le monde a l’air surpris lorsque Chandler annonce que Joey a tourné dans un film porno. Pourtant dans le tout premier épisode de la série, tout le monde était au courant qu'il avait joué dans ce type de film, et pouvait même citer des passages de la version hot de Pinocchio dans lequel il avait tourné.

Posté par Nico Friends à 19:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,