18 août 2012

Les incohérences de Friends

 

1.1. Celui qui déménage

Lorsque Rachel déboule au Central Perk en robe de mariée, Monica fait les présentations, et Rachel ne semble avoir jamais vu Chandler. Or, comme on le verra dans les nombreux épisodes « flashbacks », ils s’étaient déjà rencontrés à plusieurs reprises, et plus si affinités.

1.3. Celui qui a un rôle

Pas une incohérence à proprement parler, mais plutôt une remarque : après que les Friends voient Allan pour la première fois, ils disent à Monica qu’ils l’ont tous « adopté ». Ils se mettent ensuite à l’imiter, ce qui pourrait nous laisser supposer qu’ils sont ironiques lorsqu’ils disent l’apprécier, et qu’il va connaître le même sort que les ex de Monica. Mais non, en fait, ils sont vraiment sérieux, et l’aiment vraiment, comme on le voit plus loin dans l’épisode. 

1.7. Celui qui a du jus

Une petite incohérence dans cet épisode : on sait que Joey est italien, qu’il est assez fier de ses origines et qu’il sait à peu près parler la langue de ses ancêtres (du moins baragouine-t-il quelques mots, comme on le verra plus tard dans la série). Pourtant, lorsque Paolo, lui aussi italien, arrive, Joey semble avoir perdu son « Italianité » : il n’essaie pas de lui parler et ne s’intéresse pas à lui. Il ne semble même pas comprendre un traître mot de ce que dit Paolo lorsque celui-ci complimente Phoebe dans sa langue. Et personne ne fait une remarque du type : « Tiens, Paolo est italien, comme toi, Joey ». Étrange, non ?

1.8. Celui qui hallucine

Une incohérence dans le prolongement du premier épisode : lorsque Rachel dit que lorsqu’elle a vu Chandler pour la première fois, il lui avait semblé qu’il était homo. Or elle en parle comme si cette première rencontre était récente, alors qu’elle remonte en réalité à plusieurs années, comme on le verra dans les flashbacks dans les épisodes des saisons suivantes.

1.17. Celui qui devient papa

Une remarque sur le titre en VF : on ne voit pas en quoi Ross devient papa. Le titre est un peu étrange, et ne correspond pas à l’original (« the one with the two parts » (c’est-à-dire « celui en deux parties »)).

2.4. Celui qui avait viré de bord

Tout le monde a l’air surpris lorsque Chandler annonce que Joey a tourné dans un film porno. Pourtant dans le tout premier épisode de la série, tout le monde était au courant, et pouvait même citer des passages de la version hot de Pinocchio dans laquelle il avait joué.

2.16. Celui qui vit sa vie

Joey dit avoir 28 ans, alors qu’il en avait 25 la saison passée (1.23), et qu’il en aura 27 lors de la suivante (3.3) !

Une incohérence dans la VF : Phoebe dit que sa mère s’appelle Iris, alors qu’elle s’appelle en réalité Lily.

2.19. Celui qui ne voulait pas partir

Monica est surprise d’apprendre que Phoebe a couché avec Jason Hurley une heure après sa rupture avec Monica. Or elle l’a appris lors de l’épisode 1.4 (c’était d’ailleurs deux heures après), elle le savait donc déjà.

Dans la VF, Estelle vouvoie Joey alors qu’elle le tutoyait dans l’épisode 2.10 (Celui qui se dédouble)

3.1. Celui qui rêvait de la Princesse Leïa

Monica explique qu’elle a rompu avec Richard parce qu’il ne l’appelait pas assez souvent et qu’ils ne se voyaient pas assez. Or, la principale raison est en fait qu’il ne voulait pas d’enfants.

3.6. Celui qui se souvient

Rachel et Chandler semblent ne s’être jamais vus, or ils se connaissaient déjà, si l’on se fie aux épisodes flashbacks des saisons suivantes.

Ross apprend dans cet épisode, qui se déroule un an avant le tout premier de la série, que Carol est lesbienne. Cela signifierait donc qu’il aurait attendu un an avant de déménager, ce qui semble beaucoup.

3.9. Celui pour qui le foot c’est pas le pied

Grosse incohérence : dans la dernière scène, Phoebe se délecte de la dinde de Monica, alors qu’elle est végétarienne !


3.13. Celui qui persiste et signe

Pas une incohérence mais presque : Joey fan d’un bouquin. Certes, c’est du Stephen King, et donc de la littérature populaire, mais jamais ailleurs dans la série le personnage ne mentionne un quelconque intérêt pour la lecture ou Stephen King.

5.5. Celui qui rate son week-end

Deux légères incohérences :

Ce n’en est pas vraiment une, mais pour une fois, Joey se montre particulièrement rapide pour faire le lien entre les deux week-ends de Monica et Chandler, et deviner ainsi leur relation. Son cerveau tourne d’habitude plus lentement. En deuxième lieu, Chandler dit que Joey laisse traîner des bonbons partout, or, on apprendra dans un épisode ultérieur (6.2) que Joey n’aime pas les sucreries.

5.10. Celui qui avait une sœur un peu spéciale

Rachel dit avoir une sœur masculine. Or, on verra que ses deux sœurs, Jill et Amy, n’ont rien de tellement masculin.

6.6. Celui qui passait sa dernière nuit

Rachel dit que les seules personnes que Monica a au téléphone sont Chandler et sa maman. Pourtant, Monica n’est pas connue pour être spécialement proche de sa mère…

7.8. Celui qui n’aimait pas les chiens

On apprend ici que Ross n’aime pas les glaces. Pourtant on le voit à plusieurs reprises en manger (dans « Celui qui retrouve son singe », avec Marcel, dans le 6.18, avec Elizabeth, et dans l’épisode 3.15 (Celui qui vivait mal la rupture), où il propose d’en prendre une avec Rachel.

Chandler n’aime pas les chiens, pourtant dans l’épisode 4.11, la proximité de celui qui est prêté par la mère de Phoebe ne lui pose aucun problème.

7.17. Celui qui voyait la robe de mariée

Rachel ne semble pas à l’aise pendant les soldes, alors que les vêtements sont son univers.

8.9. Celui qui avait fait courir la rumeur

Rachel dit à Ross qu’ils sont sortis deux ans ensemble. Or leur couple n’a en réalité duré qu’une année.

8.12. Celui qui passait une soirée avec Rachel

Monica est très excitée d’avoir Pac-Man à la maison, or elle était contre l’idée des jeux vidéo qu’avait émise Chandler lors de l’épisode 6.2.

8.14. Celui qui découvrait le placard secret

Phoebe dit qu’elle n’a jamais fait de massage à Monica, pourtant, elle affirme en avoir fait un à Ross et elle dans l’épisode 7.13 (leurs pourboires n’étaient d’ailleurs pas extraordinaires).

9.17. Celui qui envoyait des e-mails

Une incohérence, du moins en apparence : Phoebe et Mike ont l’air de se remettre ensemble en fin d’épisode. Pourtant la suite nous dira qu’il n’en était rien (ils ne se verront plus jusqu’à l’épisode 9.23, où ils se remettront ensemble de façon certaine).

9.24. Celui qui allait à la Barbade (2e partie)

Petite incohérence : Mike reproche à Monica de poser sa main libre sur la table de ping-pong pendant le jeu, mais il fait de même sur la balle de match de la deuxième partie, qu’il remporte.

10.17. Ceux qui s’en allaient

Une petite incohérence sur le fait que chacun a les clés de l’appartement. Dans l’épisode 8.3, Joey et Phoebe ne les avaient pas, et ne pouvaient pas entrer lorsque Chandler et Monica étaient en lune de miel.

Posté par Nico Friends à 14:42 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,


15 août 2012

Phoebe Buffay

Phoebe Buffay est un peu l’artiste de la bande. Elle aime pousser la chansonnette en complément de son activité de masseuse, mais tout comme le barde Assurancetourix dans un village gaulois que nous connaissons bien, son talent n’est pas toujours perçu à sa juste valeur. Si elle savait, elle qui se croit adulée de tous ! C’est un personnage un peu « hippie » et bourré de principes : elle est végétarienne, contre les grandes enseignes comme Mobilier moderne et les grandes chaînes de salon de massage. Mais il peut cependant arriver qu’elle transgresse ces grands principes de temps à autre (en mangeant de la viande ou en mettant un manteau de fourrure, par exemple). C’est clairement le personnage de la bande qui a le plus de problèmes sur le plan familial. Elle ne connaît pas ses parents durant les premières saisons (et sa mère adoptive s’est suicidée quand elle était enfant) et s’entend très mal avec sa sœur jumelle, Ursula. Elle a également le passé le plus chargé et mouvementé : on apprend pêle-mêle qu’elle n’a plus de passeport, qu’elle a poignardé un flic – mais c’est lui qui a commencé –, a vécu dans la rue à 14 ans et est même passée sous la torture ! Elle connaît en ce sens plus « la vie » que les autres, mais fait parallèlement preuve d’une grande naïveté (elle croit encore au Père Noël !) : allez comprendre Phoebe Buffay ! Elle aime en tout cas se servir de son passé douloureux pour se victimiser et se faire pardonner ou cajoler, même si cela ne marche pas toujours.

Phoebe est probablement le personnage le plus à l’écart de la bande. Elle n’a aucun lien de parenté avec les cinq autres (contrairement à Ross et Monica), ni de lien amoureux (au contraire de Ross et Rachel, Chandler et Monica, et Joey et Rachel), et est même relativement à part sur le plan amical, où elle est en quelque sorte le pendant au féminin de Ross, un peu en retrait par rapport à la complicité entre Joey et Chandler. Phoebe a bien la particularité d’avoir été « avant la série » colocataire avec Monica (à l’époque de l’épisode « Celui qui se souvient »), mais il n’y est à vrai dire presque jamais fait référence, excepté dans l’épisode 10.3. Et pour ne rien arranger, elle habite la plupart du temps seule. On trouve de même quelques références à sa complicité avec Joey, mais ce sont plutôt des allusions (comme leur dîner, dans l’épisode 7.11). Autant dire que Phoebe est le plus souvent abonnée aux intrigues secondaires divertissantes mais rarement captivantes. Et il en va de même sur le plan amoureux : jusqu’à la neuvième saison, elle n’aura connu que des flirts, dont les principaux se nomment David, le scientifique qui va à Minsk, et Gary, un flic avec lequel elle habite furtivement. Deux histoires « sérieuses » qui ne durent que quelques épisodes… Sur le plan professionnel, Phoebe fait des massages, mais on la voit si peu à l’œuvre que l’on ne sait jamais si elle travaille ou si elle est au chômage. Son travail n’étant pas spécialement passionnant, et l’évolution du personnage dans ce domaine se révélant inexistante, on a également du mal à trouver de réel intérêt à sa profession.

Phoebe n’a à l’arrivée que trois intrigues principales dans toute la série.

-      Lorsqu’elle porte les enfants de son frère Frank Jr (les passages où on la voit enceinte sont d’ailleurs particulièrement savoureux).

-      La deuxième, qui fonctionne en pointillés, est la recherche de sa famille. Elle retrouve son frère Frank (qui va lui demander de porter ses enfants), sa mère biologique puis son père.

-      La troisième intrigue est évidemment sa rencontre avec Mike, qui aboutit à un mariage. Une plutôt belle rencontre (même si le personnage de Mike n’est pas non plus inoubliable) qui se fait d’ailleurs totalement par hasard : Phoebe organise un repas un quatre, où elle s’engage à présenter une fille à Joey si celui-ci lui présente un garçon. Joey, ayant complètement oublié le deal, « hèle » au Central Perk le « Mike » qu’il lui a promis. Et c’est le début d’une belle histoire, malgré une première accroche plutôt chaotique, puisque Phoebe se rend évidemment compte que Joey ne connaît rien de Mike.

Phoebe est un personnage décalé et farfelu (ses réflexions sont pour le moins déroutantes !), mais aussi irrationnel, voire « mystique » : elle voit ainsi en un chat errant l’incarnation de sa mère, et pense que l’esprit d’une de ses clientes récemment décédée a « voyagé » en elle. Elle est également généreuse, enthousiaste, libérée (y compris sur le plan sexuel) et ouverte d’esprit. Elle cultive en outre son jardin secret et se révèle ainsi parfois cachottière : on apprend par exemple qu’elle s’est mariée deux fois avant d’épouser Mike : une première avec Duncan, un danseur homosexuel qui avait besoin d’une carte verte, et une seconde à Las Vegas (ce passage est seulement évoqué dans l’épisode 6.1). Ross n’est donc pas le seul à s’être marié à trois reprises !

Pour être tout à fait honnête, je ne suis pas un grand fan de Phoebe. C’est à mes yeux le personnage le moins marquant et le plus « dispensable » des six. Outre le fait, comme je l’ai dit, que ses intrigues sont souvent secondaires, ses chansons sont un peu lourdes : elle se croit bonne chanteuse et musicienne, et ses textes se veulent humoristiques, mais pourquoi avoir autant mis l’accent sur ce point ? C’est parfois drôle, comme dans « Celui qui retrouve son singe » (lorsqu’elle est surnommée par les enfants « la fille qui dit la vérité »), mais à la longue, que c’est répétitif ! On se demande bien pourquoi le « son » de Ross ne prend qu’un seul épisode, quand les chansons de Phoebe sont présentes sur dix saisons. Ne soyons toutefois pas injustes : il peut arriver à Phoebe d’être drôle, comme dans les épisodes Celui qui emménage (5.7), Celui qui achetait la bague (6.23), ou encore lorsqu'elle est enceinte. Et puis Phoebe a un mérite qu’on ne peut lui enlever : elle ne laisse aucun spectateur indifférent. C’est un personnage auquel on accroche… ou non. Un peu comme la comédienne Lisa Kudrow. Et là encore, je dois dire que je ne suis pas conquis. Je trouve son jeu assez limité, et parfois même franchement mauvais, notamment dans les épisodes Celui qui avait viré de bord (2.4) et Celui qui avait la technique du câlin (3.3), où elle gesticule de façon exaspérante. Pour moi, c’est clairement la moins bonne actrice des six, ce qui explique au moins en partie pourquoi j’ai tant de mal avec le personnage…

Ce que les scénaristes auraient pu améliorer chez elle : il aurait fallu plus d’intrigues principales autour d’elle. Ses chansons à la guitare sont trop nombreuses, et j’aurais souhaité plus de détails et d’anecdotes sur sa cohabitation passée avec Monica (quasiment aucune anecdote à ce sujet de toute la série). Il aurait enfin été préférable que Phoebe ait des relations – amicales ou même amoureuses – plus poussées avec les autres Friends, pour qu’elle soit un peu moins à l’écart.

 

Quelques-unes de ses meilleures répliques :

Si j’avais chanté pour le fric, je serais multimillionnaire, à l’heure qu’il est. (3.14)

 

Phoebe : Je n’arrive toujours pas à croire que tu sois fiancé.

Ross : Ah bon, pourquoi ?

Phoebe : Parce que tout ça est arrivé tellement vite, pas parce que t’es un nul et un raté. (4.20)

 

Phoebe à Ross : Tu aimes tellement le divorce que tu vas finir par l’épouser un jour, et comme ça ne marchera pas, tu divorceras de ton divorce. (6.1)

 

Il me traite comme une reine, sauf la nuit, où il me considère comme la chienne que je suis. (8.18)

 

Phoebe : Tu sens vraiment la cigarette.

Chandler : Tu crois que Monica va s’en apercevoir ?

Phoebe : Attends, tu rigoles, ta femme a le nez d’une meute de bull terriers… et la poitrine d’une déesse grecque. (9.5)

30 juillet 2012

1.12. Celui qui aime les lasagnes (The one with the dozen lasagnas)


Dans cet épisode, Phoebe, lors d’un massage qu’elle est en train de faire à Paolo, reçoit de sa part des avances explicites : ayant pour principe de ne jamais mentir, elle décide d’en parler à Rachel, qui prend plutôt mal la chose : elle vide le contenu de la valise du mufle par-dessus bord. Une aubaine apparente pour Ross, qui essaie de la consoler dans la terrasse, mais le paléontologue déchante lorsque Rachel lui affirme ne plus vouloir d’homme dans sa vie. Par ailleurs, Ross apprend que le sexe du bébé est désormais connu. Il ne veut pas en prendre connaissance – si bien que tout le monde est au courant avant lui – mais finit, de manière involontaire, par connaître le fin mot de l’histoire au moment où il s’y attend le moins. Joey et Chandler, quant à eux, viennent de casser leur table – ce qui occasionne une petite crise de jalousie. Notre duo/couple adoré décide donc de remplacer l’ancienne table par… un baby-foot, dont les parties permettent déjà de cerner le caractère compétiteur (et insupportable pour ses amis) de Monica. Un épisode sympathique, important sur le plan de l’histoire (notamment avec la rupture Rachel-Paolo, qui ouvre quoi qu’en dise cette dernière une porte à Ross), moins drôle que d’autres, mais qui se laisse regarder avec plaisir.

Posté par Nico Friends à 22:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

1.13. Celui qui fait des descentes dans les douches (The one with the boobies)


Chandler entre sans prévenir dans l’appartement des filles pour prendre quelque chose dans le frigo (pour une fois, ce n’est pas Joey), mais voit involontairement les roploplos de Rachel, qui sortait de la douche. Rachel va donc tenter pour se faire justice de surprendre Chandler sous la douche afin de voir son « engin ». Phoebe de son côté a un nouveau compagnon, Roger, un psy qui aime analyser et dire leurs quatre vérités aux personnes qui lui tombent sous la main. Première victime : Chandler et son humour, deuxième : Ross et son mariage. L’homme est très vite détesté de tous... Joey reçoit quant à lui la visite de son père (doublé, si je ne me trompe, par la voix de Richard). L’entrée en scène de celui-ci est percutante : ses premières répliques sont énormes ! Mais Joey apprend vite qu’il a une maîtresse, et l’annonce à sa mère (qui fait également une bonne entrée, quoique trop courte). Mais est-ce une si bonne idée ? Un très bon épisode, l’un des plus aboutis de la saison. Les deux parents de Joey apportent vraiment quelque chose (dommage qu’ils ne soient plus jamais apparus dans la série), de même que le psy. Bien rythmé, cet épisode est même quasi-philosophique (quasi seulement, faut quand même pas déconner) : il traite, via Roger et le père de Joey, de la grande question : faut-il toujours dire la vérité ?

Posté par Nico Friends à 22:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

2.4. Celui qui avait viré de bord (The one with Phoebe's husband)


C’est l’épisode des secrets : on apprend que Monica a fait l’amour avec Bob le Marrant sur la terrasse, que Joey a tourné dans un film porno et que Chandler a un troisième sein. Mais surtout que Phoebe est mariée ! Elle a épousé Duncan il y a six ans : venant du Canada et homosexuel, celui-ci avait besoin d’une carte verte. Phoebe lui a donc donné un coup de main en se mariant avec lui, mais il vient cette fois pour divorcer. De son côté, Rachel est toujours plus jalouse de Julie. Lorsqu’elle apprend que Ross n’a toujours pas couché avec elle, elle tente par tous les moyens de le dissuader. On sent même à la fin de l’épisode un rapprochement entre les deux, mais non en fait (bis). Un épisode un peu mitigé. Pour ce qui concerne les secrets et les tentatives de découragements de Rachel, pas de doute, c’est du bon. Mais je suis bien plus circonspect quant à l’intrigue Phoebe, avec ce Duncan qui sort de nulle part et qui est l’un des personnages les moins intéressants de toute la série. Les passages le mettant en scène débordent de mièvrerie et sa voix en VF, qui le rend mi-efféminé, mi-demeuré, n’arrange pas les choses. D’autant que Lisa Kudrow (Phoebe) gesticule de façon exaspérante dans cet épisode. Dommage, car tout le reste est excellent.

À noter une incohérence : tout le monde a l’air surpris lorsque Chandler annonce que Joey a tourné dans un film porno. Pourtant dans le tout premier épisode de la série, tout le monde était au courant qu'il avait joué dans ce type de film, et pouvait même citer des passages de la version hot de Pinocchio dans lequel il avait tourné.

Posté par Nico Friends à 19:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


2.9. Celui qui cassait les radiateurs (The one with Phoebe's dad)

Au lieu d’argent, Monica et Rachel ont décidé de donner pour étrennes des cookies, ce qui n’est pas bien accueilli par tout le monde… Rachel n’ayant toujours pas digéré l’épisode de la liste, elle décide à son tour d’énumérer les défauts de celui-ci. Phoebe ayant appris que les photos de son père sont bidon, sa grand-mère décide de lui dire la vérité à son sujet, notamment qu’il habite en plein centre-ville ! Phoebe aura-t-elle le cran d’aller lui rendre visite ? Nos Friends ont décidé pour Noël de faire une fête, mais Ross casse le radiateur, il fait donc une chaleur étouffante dans l’appartement. Ross va tenter de convaincre le concierge, M.Treeger, de le réparer, pour prouver à Rachel (et peut-être aussi à lui-même) qu’il peut faire preuve d’audace et aller jusqu’au bout de ses démarches, mais il va une nouvelle fois se ridiculiser. Bof. Un épisode un peu disparate et longuet, notamment l’intrigue Phoebe, ennuyeuse à souhait. On trouve tout de même quelques bons passages (les cadeaux que font Joey et Chandler à leurs amis), mais l’épisode dans son ensemble est assez mou et faiblard.

À noter que Gunther est nommé pour la première fois. Et qu’il est doublé dans la VF par une autre personne que celle qu’on lui connaîtra par la suite.

Posté par Nico Friends à 18:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

2.12. Celui qui retrouve son singe, 1re partie (The one after the superbowl, part 1)


Ross décide d’aller faire un petit coucou à son singe Marcel au zoo de Los Angeles, mais il apprend que ce dernier est mort. En réalité, un gardien pour le moins étrange l’informe que le singe est bien vivant et fait une nouvelle carrière dans les milieux du spectacle. Ross finit par retrouver Marcel à New York, où il tourne un film. Spectacle toujours : un dénommé Rob Donan offre à Phoebe la possibilité de chanter devant des enfants dans une bibliothèque municipale. Joey reçoit quant à lui sa première lettre de fan, et celle-ci lui rend visite. Elle est terriblement sexy, mais complètement barge… Un excellent épisode (bien que je le connaisse par cœur), qui regorge de passages délectables, des chansons de Phoebe (dont les textes disent toujours la vérité, ce qui plaît aux enfants mais pas aux parents) à la folie d’Erika, la fan de « Drake Ramoray » qui confond fiction et réalité, en passant par les passages du zoo, notamment le gardien poète du macabre qui veut soutirer un pot-de-vin à Ross… Rachel, Monica et Chandler sont eux plutôt effacés dans cet épisode mais ils se rattraperont dans le suivant. On remarquera également l’apparition de deux personnes « célèbres » (ou presque) : Chris Isaac, jouant le rôle de Rob Donan, et Brooke Shields (ex d’Andre Agassi, et habituée des Razzie Awards, distinguant les pires acteurs). Cela dit, cette dernière se révèle très convaincante dans cet épisode. D’ailleurs, cette bonne prestation lui a valu de trouver le rôle principal d’une série, nommée Susan.

 

Posté par Nico Friends à 18:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

3.4. Celui qui ne supportait pas les poupées (The one with the metaphorical tunnel)


Phoebe a oublié de prévenir Joey qu’il devait passer une audition. Elle décide de se faire pardonner en convainquant, sous une fausse identité, la productrice de laisser à Joey une seconde chance. Cela marche tellement bien que celui-ci demande à son amie de l’aider pour plusieurs autres auditions… Ross est déçu que son fils Ben joue à la poupée, il va tenter de le convertir à des jouets plus virils, comme les G.I. Joe… Chandler a peur de s’engager avec Janice, mais, encouragé par Rachel, Monica et Joey, il décide de prendre le taureau par les cornes en se montrant très attentionné à l’égard de sa douce. Trop, peut-être : il fait fuir Janice, intriguée. Monica et Rachel vont le réconforter et lui indiquer une nouvelle stratégie… Là encore, un épisode assez mitigé. Les passages (malheureusement trop courts) avec Ross, sont très amusants, ceux avec Phoebe sont également assez réussis, et on apprécie également la pub dans laquelle joue Joey (introduction). Mais l’intrigue Chandler-Janice est longue et inintéressante au possible, d’autant qu’on ne sait pas vraiment ce que Chandler pense d’elle, et qu’on ne s’attache aucunement à cette dernière (on en vient même à espérer qu’il la lourde une bonne fois pour toutes, la Janice).

Posté par Nico Friends à 17:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

3.5. Celui qui bricolait (The one with Frank Jr)


Joey décide de bricoler, ce qui a le don de considérablement agacer Chandler. Phoebe voit son petit frère Frank. À vrai dire, le contact n’est pas franchement facile : le bonhomme n’a pas beaucoup de conversation et un quiproquo vient en plus compliquer la situation… Chandler vient d’établir une liste des cinq célébrités avec lesquelles il voudrait coucher. Ross fait de même, mais quelle n’est pas sa surprise lorsqu’il croise Isabella Rossellini au Central Perk, elle qui a failli figurer sur sa liste ! Très bon épisode. Les gags sur le bricolage de Joey sont très drôles (avec une mention spéciale pour la conclusion !). L’intrigue Phoebe est également amusante, avec un zeste d’émotion. Les dialogues laborieux entre les deux sont savoureux, de même que le quiproquo dû aux hormones en ébullition de Frank. Les passages sur la liste sont tout aussi bons, on reconnaît bien la pédanterie et la méticulosité de Ross, qui divise ses choix en plusieurs catégories et plastifie sa carte. L’apparition d’Isabella Rossellini est également percutante, et le pauvre Ross se montre toujours aussi nul en matière de drague. Bref, une réussite que cet épisode !

Posté par Nico Friends à 17:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

3.11. Celui qui ne s’y retrouvait plus (The one where Chandler can't remember which sister)


Le séduisant voisin du dessus a enlevé la moquette chez lui : on entend tout de l’appartement de Monica. Phoebe va lui demander de faire moins de bruit, mais il ne faut pas oublier que l’homme est séduisant… À l’anniversaire de Joey, Chandler a couché avec l’une de ses sept sœurs. Pire : il ne se souvient plus de laquelle ! Rachel rencontre par hasard un certain Mark, qui lui propose un poste chez Bloomingdale’s. Rachel est enchantée, Ross beaucoup moins, qui sent poindre en lui une légère crise de jalousie… Passionnant épisode. Les passages avec les sœurs de Joey sont hilarants. L’intrigue du voisin est également réussie, de même que la jalousie de Ross causée par l’apparition de Mark. Bref, un épisode drôle et au rythme effréné, où les répliques fusent, et la scène d’introduction, où Joey montre son tour de magie, est également drôle. Une grande réussite !

Posté par Nico Friends à 16:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,