30 juillet 2012

1.5. Celui qui lave plus blanc (The one with the East German laundry detergent)


Un épisode de rupture et de découvertes. Chandler, survolté par le litre de café qu’il vient d’ingurgiter, doit annoncer sa rupture avec Janice (qui fait sa première apparition). Heureusement que son amie Phoebe, qui a un don en la matière, va lui prêter main forte… Rupture toujours : Joey, qui souhaite reconquérir Angela, organise un dîner à quatre avec sa « compagne » Monica (qui, est-il besoin de le repréciser, n’est que son amie) et Bob, le compagnon – au look ringard à souhait – d’Angela, que Joey fait passer pour le frère d’Angela (j’espère que vous avez vu l’épisode, sinon vous risquez de vous y perdre !). On s’étonnera, dans cette scène au restau, que le couple Angela-Bob ne pose aucune question sur le « couple » Joey-Monica. Sinon, Rachel découvre les joies de la lessive, bien épaulée par un Ross manifestement troublé par les sous-vêtements de l’élue de son cœur. Même si celle-ci va faire une légère fausse manœuvre, elle va pour la première fois de sa vie faire preuve de caractère face à une inconnue pas spécialement sympathique, et dans l’euphorie, embrasser Ross sur les lèvres, toujours plus troublé… Un épisode bien sympathique malgré l’apparition de Janice (personnage qui m’agace), rythmé et même émouvant, avec les passages Ross-Rachel.

Posté par Nico Friends à 22:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


Saison 2

Résultat de recherche d'images pour "friends saison 2"

On remarque d’emblée quelques changements au visionnage des premières minutes de cette deuxième saison. L’image est plus claire que précédemment, Joey et Chandler viennent de se faire couper les cheveux, et Monica va également passer sous les ciseaux de Phoebe (c’est l’objet du premier épisode). Que retenir de cette saison particulièrement aboutie ? Deux moments forts en particulier. D’une part, la relation Ross-Rachel qui se concrétise enfin, non sans difficulté (on pense notamment à Julie, la nouvelle copine de Ross, qu’il a rencontrée en Chine). On s’amusera d’ailleurs dans les premiers épisodes du retournement de situation de leur relation. Si, dans la première saison, c’était Ross qui courait après Rachel, les rôles sont désormais inversés : Rachel a pris conscience de son amour pour Ross, et sa jalousie à l’égard de Julie accentue les choses… Ross et Rachel finissent donc enfin par conclure dans l’épisode « Celui qui tombait des nues » (pour ce qui constitue l’un des plus grands moments de toute la série), et ce qui fait suite est également savoureux : quelques passages romantiques (le deuxième baiser après que Rachel visionne la vidéo du bal, la première fois) mais aussi des obstacles et difficultés (la liste de Ross, la première dispute…).

Hormis Ross-Rachel, l’autre « couple » de cette deuxième saison est bel et bien Joey et Chandler. Jamais peut-être cette amitié ne paraîtra aussi forte et en même temps aussi déchirante. On trouve dans cette saison de nombreux excellents passages concernant nos deux amis, certains hilarants (on pense bien sûr à « Celui qui oublie un bébé dans le bus », où, avec l’accoutrement qui va avec, ils sortent Ben, le bébé de Ross, pour draguer les filles), d’autres touchants et émouvants. La prise d’indépendance de Joey est en ceci un moment très fort de la saison : celle-ci engendre une crise de jalousie chez Chandler, et une prise de conscience, chez l’un comme chez l’autre, qu’ « un seul être vous manque et tout est dépeuplé », et la venue du doux(?)-dingue Eddy va corser encore un peu plus les choses – jusqu’à un retour de Joey particulièrement jubilatoire. Ce sont donc les grands moments de cette saison, mais il faut également citer la touchante relation entre Monica et Richard, ami de ses parents, et donc bien plus âgé qu’elle. Leur premier baiser, la révélation de la relation à la famille de Monica ainsi que le dernier épisode, où les deux personnages divergent sur le sujet des enfants et donc rompent, sont de beaux moments. Même si l’histoire finit mal, on est tout de même content pour Monica, elle qui a tant souffert avec les hommes lors de la première saison… Le personnage de Richard apporte également quelques passages drôles, notamment lorsque Joey et Chandler essaient de l’imiter… Et que dire également du double épisode « Celui qui retrouve son singe », riche notamment en célébrités (Van Damme, Julia Roberts, mais aussi Chris Isaak et Brooke Shields) : deux épisodes particulièrement drôles qui ont la particularité d’être un peu indépendants des autres, et qui peuvent donc être vus et appréciés par tous, même par un public de non-connaisseurs. L’épisode de la double fête avec les deux parents de Rachel séparés (2.22) est en outre d’une excellente qualité, de même que l'inoubliable 2.14, qui, en plus de marquer le début de la relation Ross-Rachel, nous montre les premiers extraits flashbacks. Quel plaisir de voir pour la première fois l'ancien nez de Rachel, l'ancien... poids de Monica et le look mémorable de Ross ! Cette saison est également celle du mariage lesbien entre Carol et Susan, et celle où le petit Ben est le plus présent.

Niveau travail, nos Friends connaissent des destins contrastés. Si Rachel, Ross, Phoebe et Chandler restent sur leur poste de la première saison, Joey trouve quant à lui le rôle de ses rêves : il campe le neurochirurgien Drake Ramoray, dans la série à succès (nullissime soit dit en passant, mais il n’a pas l’air de s’en rendre vraiment compte) Les jours de notre vie. Malheureusement pour lui, l’expérience est de courte durée, et notre homme a bien du mal à revenir à des auditions pour des petits rôles… Mais c’est Monica qui trinque le plus dans cette saison. Si la première saison était pour elle une succession de déceptions en matière d’histoires d’amour, il en va de même ici sur le plan professionnel. Entre le « Mocola », le dingo fan de tomates pourries et son job de serveuse dans le café années 50, rien ne va pour elle, d’autant que lorsqu’elle croit avoir enfin trouvé quelque chose d’intéressant, elle se fait virer pour une histoire de steaks volés. Le seul point positif, c’est le repas qu’elle est chargée d’organiser, qui lui permet de rencontrer Richard… 

Il s’agit globalement d’une saison d’une grande qualité, pour les différents points que j’ai mentionnés, mais qui comporte une spécificité assez curieuse : certains épisodes sont constitués à la fois du meilleur et du pire, et manquent en ceci d’uniformité. Prenons l’exemple de « Celui qui se faisait passer pour Bob » : l’intrigue Chandler-Jade est hilarante, mais l’autre intrigue, la principale, sur la scission du groupe en deux « clans » est moins bon esprit, et met presque mal à l’aise. Idem pour certaines intrigues avec Phoebe, qui me semble-t-il tire les épisodes vers le bas et se révèle un peu le maillon faible de la saison. Il faut bien reconnaître que les intrigues la concernant sont bien moins prenantes, et parfois un peu mièvres. La quête de son père est parfois ennuyeuse, tout comme ses déboires en tant que chanteuse amatrice, sans parler de l'apparition de son ex-mari homo, qui ne présente strictement aucun intérêt. Ce personnage est donc un peu à l’écart lors de cette saison. C’est l'un des deux principaux bémols que j'adresserais à ce deuxième exercice (avec le fait qu'il mette un peu de temps à réellement décoller), même si cela reste évidemment une saison riche, pleine d’entrain et de fraîcheur, savoureuse, drôle et émouvante.

 

Meilleurs épisodes (par ordre chronologique) :

Celui qui tombe des nues (2.7)

Celui qui a été très maladroit (2.8)

Celui qui retrouve son singe 1 et 2 (2.12-2.13)

Celui qui a failli aller au bal (2.14)

Celui qui vit sa vie (2.16)

Celui qui faisait le lien (2.22)

Posté par Nico Friends à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

2.7. Celui qui tombe des nues (The one where Ross finds out)


Chandler ne comprend pas pourquoi il ne plaît plus autant qu’avant : la réponse semble claire à Phoebe (mais moins au spectateur) : il a pris du poids. Pour l’aider à perdre ses livres superflues, Monica se met à le coacher. Bon courage, Chandler… Phoebe sort avec un homme, Scott, qui n’ose pas faire le premier pas. Simple timidité, vraiment ? Quant à Rachel, elle est de plus en plus jalouse, en particulier depuis qu’elle a appris que Ross et Julie allaient adopter un chat. Elle sort avec un homme, mais son esprit est ailleurs. Complètement ivre, elle décide de laisser un message téléphonique à Ross qui laisse transparaître ses sentiments pour lui. Le lendemain, après quelques chamailleries, et maintenant que les sentiments sont avoués d’un côté comme de l’autre, Rachel et Ross finissent par s’embrasser… Un excellent épisode : Monica est parfaite en boule d’énergie usante, Chandler l’est tout autant en pantouflard agacé. La partie Phoebe est également amusante (même si le spectateur se sent un peu passif, voire à l’écart, puisqu’on ne voit pas Scott), et celle entre Ross et Rachel très réussie, alternant le drôle (la scène du resto avec Rachel) et l’émouvant (le cultissime premier baiser). Génial !

Posté par Nico Friends à 18:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

2.8. Celui qui a été très maladroit (The one with the list)


Un épisode qui démarre sur les chapeaux de roue : on assiste au compte rendu, côté filles puis côté garçons, du baiser entre Ross et Rachel de la veille au soir. Bien vu ! Mais Ross a un dilemme : entre Julie et Rachel, son cœur balance. Pour faire son choix, il décide de dresser une liste des défauts de chacune d’elles. Il choisit finalement de rompre avec Julie (bon choix, vieux) pour se mettre définitivement avec Rachel… qui tombe sur la liste de ses défauts. Ross cherche par tous les moyens à se faire pardonner, mais c’est loin d’être gagné… Monica de son côté a trouvé un job dans la cuisine. Elle est chargée de créer des recettes à base de « Mocola », un indigeste substitut de chocolat synthétique. Très bon épisode. Tout est bon, de l’introduction à l’intrigue Monica, en passant par celle entre Ross et Rachel, certes moins drôle (quoique, la scène de la radio est excellente), mais prenante et émouvante, comme le sont tous les passages réussis avec ces deux personnages.

Vous noterez la désuétude absolue de l’ordinateur portable de Chandler, qu’il présente comme une merveille de technologie. Comme les temps ont changé… 

Posté par Nico Friends à 18:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

2.14. Celui qui a failli aller au bal (The one with the prom video)


Joey fait un cadeau à son ami Chandler : un bracelet kitsch et encombrant, qui se révèle de surcroît un véritable « épouvantail à filles ». Lorsque Joey entend Chandler faire une réflexion désobligeante sur le bijou, il a du mal à lui pardonner… Monica subit quant à elle une nouvelle désillusion sur le plan professionnel : lors de son entretien, elle tombe sur quelqu’un… d’un peu spécial. Elle demande après hésitation de l’argent à ses parents, mais c’est loin d’être gagné… Ross de son côté est terriblement jaloux à propos de Rachel, il écarte même un de ses prétendants devant elle, ce qui la rend verte de rage. Heureusement qu’une vidéo relatant d’anciens souvenirs va modifier la perception des choses de celle-ci. Excellent épisode. L’épisode du bracelet est drôle, et on voit par la même occasion à quel point Joey est sensible en termes d’amitié. Le passage avec les parents de Monica et Ross est savoureux, notamment le père, qui enchaîne les gaffes. Mais le passage-clé de cet épisode est bel et bien la vidéo-souvenir, où l’on voit les personnages au temps du lycée : Rachel et son ancien nez, Monica et son ancien… poids (qui inspire une bonne réplique à Chandler), et Ross, avec sa moustache, ses cheveux et sa musique. Remarquez le jeu inspiré de Jennifer Aniston, en ado surexcitée et minaudante. Une vidéo à la fois drôle et touchante, et qui nous livre en conclusion un extrait pour le moins inattendu ! Et que dire de l’émouvant baiser final Rachel-Ross !

Posté par Nico Friends à 18:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

3.25. Celui qui allait à la plage (The one at the beach)


Phoebe va rendre visite à une amie de sa mère pour en savoir plus sur sa famille. Elle invite par la même occasion ses amis pour le week-end – la personne en question habitant au bord de mer. Malheureusement pour Ross – moins pour Rachel – Bonnie ne pourra pas se joindre à eux. Phoebe va être étonnée d’apprendre qui est réellement la personne à qui elle rend visite… Monica est déprimée après sa nouvelle désillusion amoureuse. Chandler lui demande s’il ferait un candidat sérieux : la réponse négative le vexe quelque peu. Ross et Rachel semblent se rapprocher pendant le week-end, mais manque de chance, Bonnie débarque à l’improviste car elle a pu se libérer. La machiavélique Rachel va l’inciter à se raser la tête, et renouer ainsi avec sa coiffure d’il y a quelques années. Une stratégie qui fonctionne, puisque Ross et Rachel finissent par s’embrasser… Très bon épisode, plein de bonne humeur et regorgeant de bonnes idées (le chapeau de Rachel, la « valise » de Joey, la partie de strip-poker, l’état de la maison à leur arrivée…). Bonnie, excentrique et délurée, est également amusante, et l’intrigue Phoebe est prenante et émouvante. Seul léger bémol : Chandler paraît un peu insistant avec Monica : on sent que les scénaristes ont déjà prévu le coup concernant ce qui va se passer dans exactement une saison, mais je n’en dirai pas plus. Malgré tout, cela reste un fort bon épisode, avec un habile cliffhanger : Ross va-t-il choisir Bonnie ou Rachel, qu’il vient d’embrasser ? 

Posté par Nico Friends à 15:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

4.7. Celui qui poussait le bouchon (The one where Chandler crosses the line)


Chandler est amoureux de Kathy, la copine de Joey. Alors qu’ils se retrouvent en tête à tête (Joey est en retard, étant avec une autre fille), ils finissent par s’embrasser. Chandler achète un nouveau mobilier pour amadouer son ami, mais lorsqu’il finit par lui avouer, Joey lui en veut terriblement… Ross renoue avec son « son », une sorte de « poème sans mot » un peu spécial qui ne plaît qu’à Phoebe. Il joue même au Central Perk, mais Phoebe appréhende de passer après un tel talent de la musique. Excellent épisode. Les passages avec Chandler et Kathy sont émouvants, voire intenses, et ceux qui s’ensuivent entre Joey et Chandler le sont tout autant : on constate une nouvelle fois l’importance de l’amitié chez Joey, qui voit d’un très mauvais œil ce genre de « trahison ». On apprend par ailleurs que celui-ci aurait pu par générosité « offrir » Kathy à Chandler, si ce dernier lui en avait parlé avant. L’histoire du « son » de Ross est également réussie, elle apporte de la légèreté à cet épisode. L’expressivité de Ross lorsqu’il joue est tordante, et les réactions de Phoebe face à ce « talent » sont également drôles. Bref, un épisode émouvant et passionnant, centré sur l’amitié plus encore que l’amour. Un régal.

Chandler : Fais un choix entre elles, fais preuve de clémence.

Joey : C’est qui, Clémence ?

29 juillet 2012

7.20. Celui qui fantasmait sur le baiser (The one with Rachel's big kiss)


Rachel croise Melissa, une ancienne amie à elle, qu’elle a embrassée quand elles étaient jeunes. Phoebe n’y croit pas, d’autant que Melissa dit ne pas se souvenir de ce baiser… Chandler est content de trouver le costume qui a appartenu à James Bond, mais Ross trouve celui de Batman… Un épisode plutôt agréable. L’intrigue Melissa est agréable à regarder (tout comme Winona Ryder, qui interprète le personnage), les remarques de Phoebe sur le côté un peu coincé de Rachel sont amusantes, et cela se termine même par un double baiser Melissa-Rachel puis Phoebe-Rachel. Dommage que Joey ait loupé ça ! Une intrigue sympa et surprenante, donc, à laquelle on reproche tout de même quelques longueurs. L’intrigue des costumes, sans être inoubliable, se laisse regarder, et on apprécie d’autres passages, comme le peu d’invités de Chandler, ou le coup de fil de Monica aux parents de Joey. Bref, un épisode pas transcendant, mais d’une bonne qualité générale.

Monica : Tu continues à trimballer ta housse ?

Ross : Oui. J’ai découvert que c’était un objet de conversation, figure-toi.

Monica : Conversation entre toi et… ?

Ross : Gunther.

Posté par Nico Friends à 14:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

28 juillet 2012

10.16. Celui qui n’avait pas droit aux adieux (The one with Rachel's going away party)


Les amis organisent une fête pour le départ de Rachel. Une fête chargée en émotion : Rachel décide de faire ses adieux à tous ses amis séparément. Tous sauf Ross, qui le prend forcément très mal. Rachel lui explique que lui dire au revoir aurait été trop douloureux. Ils finissent par s’embrasser… Erica de son côté a des contractions, et va donc bientôt accoucher. Bon petit épisode, qui n’a rien d’extraordinaire, mais qui se laisse regarder avec plaisir. Les adieux sont assez émouvants tout en étant drôles (Joey qui ne s’en remet pas, Monica et Rachel qui se disent des choses inaudibles sous le coup de l’émotion). Mais c’est évidemment la scène finale, avec Ross et Rachel, qui est la plus prenante, d’autant qu’elle se termine par un baiser… Les sous-intrigues de cet épisode (la recherche du propriétaire des menottes, les jeux débiles de Joey), sans être hilarantes, sont plutôt sympa. Bref, un épisode agréable.

Courteney Cox est enceinte dans cet épisode. C’est encore plus flagrant dans la dernière scène de l’épisode suivant.

Posté par Nico Friends à 14:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,