30 juillet 2012

1.11. Celui qui était comme tous les autres (The one with Mrs Bing)


Sacrées Phoebe et Monica : pour une fois qu’elles sortent de leur appartement, elles créent involontairement un accident. Un séduisant passant se fait en effet renverser alors que Monica essayait d’attirer son attention. Les deux amies vont se racheter en bichonnant dans sa chambre d’hôpital (où aucun personnel soignant ne donne d’ailleurs signe de vie) notre homme dans le coma. Mais le bel inconnu, objet de leurs fantasmes, est-il si différent des autres ? On fait également la connaissance de la sensuelle maman de Chandler, auteure à succès de romans coquins. Au restaurant où Chandler l’a invitée avec ses amis, Ross, éméché par la tequila qu’il vient de se descendre, et désespéré par le spectacle qu’offre le couple roucoulant Rachel-Paolo, craque en se laissant embrasser par Mme Bing. Il doit désormais l'annoncer à Chandler… Bon épisode, bien ficelé. La partie « hôpital », avec l’inconnu, est drôle à souhait, et la mère de Chandler apporte quant à elle quelque chose à cet épisode. Dommage, soit dit en passant, qu’elle ne soit pas apparue plus souvent dans le reste de la série. Une intrigue « freudienne » aux airs de tragédie grecque, mais ne sont pas les meilleurs amis du monde qui veulent, alors tout finit dans la joie et la bonne humeur, et tout le monde est content. Comme le spectateur.

Posté par Nico Friends à 22:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


Saison 3

Le leitmotiv de cette belle saison est, sans surprise, la relation entre Ross et Rachel, qui n’est pas vraiment un long fleuve tranquille. Elle n’en est un que lors des premiers épisodes. Notre joli couple coule des jours heureux jusqu’à ce que Rachel trouve, grâce à un dénommé Mark, une place chez Bloomingdale’s. Ross devient vite jaloux de ce Mark, mais aussi de ce nouveau travail qui prend épisode après épisode de plus en plus de temps à Rachel. Ross, de surcroît envahissant, agace de plus en plus Rachel, qui lui annonce qu’il ne faut plus qu’ils se voient. Ross « trompe » (mais la trompe-t-il vraiment s’ils ne sont plus ensemble ?) alors Rachel avec Chloe, la fille de la photocopieuse, et c’est parti pour une explication mémorable dans le salon de Monica, avec pour témoins les quatre autres Friends, planqués dans la chambre voisine… S’ensuivent des disputes, provocations et rapprochements de nos deux Friends, jusqu’à un nouveau baiser lors du dernier épisode, alors que Ross sort avec Bonnie…  

Concernant les autres histoires d’amour, Monica flirte avec Julio, macho notoire, rempile temporairement avec Richard, avant d’avoir une relation sérieuse – mais finalement assez courte – avec Pete Becker, multimillionnaire tenace mais un poil mégalo. Notre ami Chandler, lui, sort avec Janice lors des premiers épisodes (c’était donc elle, la fille avec laquelle il chattait durant le dernier épisode de la saison précédente). Difficile de parler de sa relation, tant son comportement est « lunatique » : lui qui était tant agacé par cette fille lors de la première saison – ce qui ne l’empêchait pas de sortir avec – le voilà qui en semble amoureux. Son attitude vis-à-vis d’elle est difficilement sondable : il semble ne pas vouloir s’engager tout en montrant des signes sous-entendant qu’il cherche du sérieux. Mais il finit par rompre lorsqu’il apprend qu’elle a renoué avec son mari, et qu’elle ne veut pas avoir à choisir entre ce dernier et Chandler. Phoebe flirte de son côté avec légèreté, comme à son habitude. Elle a une brève relation avec un ambassadeur puis un exhibitionniste involontaire, avant, dans le dernier épisode, d’hésiter entre ses deux compagnons du moment. Joey montre pour sa part, une fois n’est pas coutume, de l’attachement envers Kate, une actrice de sa pièce de théâtre. Mais son « histoire » (si l’on peut parler d’histoire, tant Kate ne semble pas sérieuse) ne durera pas.

Ces histoires d’amour ont un intérêt inégal : celle entre Ross et Rachel est bien entendu la plus intéressante, car émouvante et fertile en rebondissements. Un pur régal ! Celle de Monica avec Pete est sympa, mais finalement un peu trop courte à mon goût. Le multimillionnaire, en éternel insatisfait, y est pour quelque chose : une fois qu’il a conquis l’amour, le voilà qui cherche à être champion d'ultime combat ! En revanche, sa nouvelle « histoire » avec Richard, survenue plus tôt dans la saison, se termine comme elle est venue : sans crier gare, et arrive au final un peu comme un cheveu dans la soupe (il n’y a même pas de vraie rupture !). L’histoire d’amour de Joey avec Kate m’a quant à elle paru franchement longuette. Je préfère voir Joey en bourreau des cœurs : le voir amoureux et « souffrant » ne correspond pas vraiment à sa personnalité, et, surtout, j’ai du mal à réellement m’intéresser à ses histoires car on sait très bien que celles-ci ne vont pas durer plus de deux ou trois épisodes. Mais l’histoire d’amour qui m’a le plus agacé est bel et bien celle de Chandler et Janice. Cette dernière est exaspérante, et franchement, mon vœu le plus cher était que notre ami rompe une bonne fois pour toutes avec. Les longs passages mettant en scène ce couple font perdre de l’intérêt aux premiers épisodes de la série, en particulier « Celui qui avait pris un coup sur la tête ».

Côté travail, c’est la routine pour Ross, Chandler et Phoebe. Joey, lui, a un rôle un peu plus intéressant que d’habitude avec sa pièce de théâtre – même si les scènes concernant cette intrigue ne sont pas franchement passionnantes, si l’on excepte le metteur en scène, plutôt cocasse. Monica se voit quant à elle proposer par Pete une place de chef mais on ne la voit pas aux fourneaux. C’est finalement Rachel qui connaît la plus grande évolution (ce qui va avoir des répercussions sur sa vie amoureuse) : elle trouve une place chez Bloomingdale’s, travail qui la satisfait autrement plus que le job de serveuse qu’elle faisait depuis deux saisons (et donc deux ans). On fait d’ailleurs connaissance avec sa patronne Joanna, dont les humiliations infligées à la pauvre Sophie sont savoureuses. Sur le plan familial, c’est Phoebe qui remporte la palme : elle fait plus ample connaissance avec Frank, son petit frère (avec lequel elle avait seulement échangé quelques mots la saison précédente), garçon un peu « space » et légèrement tourmenté par ses hormones, auquel elle va cependant s’attacher. Plus loin dans la saison, Frank va lui annoncer son envie de se marier, à 18 ans, avec sa prof, qui en a 44 ! Autre membre de la famille qui apparaît (dans le dernier épisode) : sa mère, qu’elle pensait être simplement une amie de celle-ci.

Il s’agit donc d’une saison qui ne manque pas de richesse et de nouveautés, et où l’on s’ennuie rarement, même si les premiers épisodes sont un peu plus faibles (du fait, comme je l’ai dit, de la relation Chandler-Janice). On trouve lors de cette saison des épisodes franchement monstrueux (« Celui qui se souvient », épisode flashback qui retrace le passé de nos Friends, un an avant la première saison, mais aussi la doublette « Celui qui vivait mal la rupture » et « Celui qui avait survécu au lendemain », passionnants, mêlant humour et émotion, notamment sur la relation Ross-Rachel, la fameuse « rupture » et la « tromperie »). On trouve également « Celui qui bricolait », sympa comme tout, notamment avec Joey bricoleur. Que dire de l’apparition du poussin, dans « Celui qui avait un poussin », qui suscite des crises de couple chez Joey et Chandler (un duo légèrement moins mis en avant que lors de la précédente saison) ? On apprécie également les apparitions hilarantes de Joey, qui, tantôt glouton, tantôt lent à la détente, tantôt bêta, a sa part belle tout au long de la saison.

Même les intrigues de Phoebe, un peu faiblardes dans la saison précédente, sont pour la plupart drôles et agréables à suivre. Le cliffhanger final, où l‘on voit Ross entrer dans une chambre (celle de Rachel ou de Bonnie ?) est également réussi, et on trouve en outre dans cette saison des épisodes un peu atypiques, aux allures d’exercices de style. Je pense évidemment à « Celui qui a du mal à se préparer » et à « Celui pour qui le foot c’est pas le pied ». Le premier se déroule uniquement dans le salon de Monica – si l’on excepte la conclusion. Ross a invité ses amis à une soirée, mais il est le seul à être prêt. Les cinq autres sont loin de l’être alors que l’heure tourne, et les rebondissements et gags s’enchaînent les uns après les autres. De même, la structure (unité de lieu et d’ « intrigue ») confère un aspect « théâtre de boulevard » original et amusant. Dans le deuxième épisode cité, nos amis jouent au football américain. Là encore, la plupart de l’action se déroule dans un lieu unique : un terrain (improvisé) de foot. Là aussi, il n’y a pas deux ou trois histoires, comme dans l’immense majorité des épisodes, mais une seule, uniquement centrée sur les parties de football. On ne s’ennuie jamais dans l’épisode, qui révèle même les caractères des personnages (en particulier Monica, plus compétitrice que jamais, qui est particulièrement drôle). Bien sûr, comme toutes les autres, cette troisième saison est un peu inégale, elle met un peu de temps à décoller et certaines intrigues entraînent moins que d’autres (le « truc » dans le dos de Ross, l'histoire entre Joey et Kate, celle entre Chandler et Joanna...), mais elle n'en demeure pas moins une belle saison dans l'ensemble, riche en moments forts.

 

Meilleurs épisodes (par ordre chronologique) :

Celui qui bricolait (3.5)

Celui qui se souvient (3.6)

Celui pour qui le foot c'est pas le pied (3.9)

Celui qui ne s'y retrouvait plus (3.11)

Celui qui vivait mal la rupture (3.15)

Celui qui a survécu au lendemain (3.16)

Celui qui allait à la plage (3.25)

3.16. Celui qui a survécu au lendemain (The one the morning after)


Ross se réveille chez lui… avec Chloe. Il regrette ce qu’il vient de faire cette nuit et fait tout pour que Rachel ne l’apprenne pas, mais cette dernière finit bien sûr par être au courant. Phoebe et Monica s’épilent dans la chambre de cette dernière, rejointes par Chandler et Joey, tandis que Rachel et Ross sont en train de régler leurs comptes dans le salon du même appartement… Passionnant épisode. Nombreuses sont les scènes réussies : celle où Ross essaie de dégager Chloe avant que Rachel n’arrive, ou encore lorsqu'il tente de suivre la piste qui pourrait mener à Rachel – les quelques répliques d’Isaac, le collègue de Joey, sont tordantes. Les réactions de nos quatre Friends à la dispute, une fois qu’ils sont planqués dans la chambre de Monica, sont tout aussi savoureuses, et la dispute Ross-Rachel est très émouvante, d'une grande intensité dramatique, même si la réaction de Ross, lorsque Rachel finit par lui demander de partir, me paraît un peu exagérée : Ross pourrait comprendre qu’elle a besoin de digérer tout ça. Quoi qu’il en soit, c’est un épisode d’une grande qualité, l’un des meilleurs de la saison, comme le précédent.

Posté par Nico Friends à 16:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

3.25. Celui qui allait à la plage (The one at the beach)


Phoebe va rendre visite à une amie de sa mère pour en savoir plus sur sa famille. Elle invite par la même occasion ses amis pour le week-end – la personne en question habitant au bord de mer. Malheureusement pour Ross – moins pour Rachel – Bonnie ne pourra pas se joindre à eux. Phoebe va être étonnée d’apprendre qui est réellement la personne à qui elle rend visite… Monica est déprimée après sa nouvelle désillusion amoureuse. Chandler lui demande s’il ferait un candidat sérieux : la réponse négative le vexe quelque peu. Ross et Rachel semblent se rapprocher pendant le week-end, mais manque de chance, Bonnie débarque à l’improviste car elle a pu se libérer. La machiavélique Rachel va l’inciter à se raser la tête, et renouer ainsi avec sa coiffure d’il y a quelques années. Une stratégie qui fonctionne, puisque Ross et Rachel finissent par s’embrasser… Très bon épisode, plein de bonne humeur et regorgeant de bonnes idées (le chapeau de Rachel, la « valise » de Joey, la partie de strip-poker, l’état de la maison à leur arrivée…). Bonnie, excentrique et délurée, est également amusante, et l’intrigue Phoebe est prenante et émouvante. Seul léger bémol : Chandler paraît un peu insistant avec Monica : on sent que les scénaristes ont déjà prévu le coup concernant ce qui va se passer dans exactement une saison, mais je n’en dirai pas plus. Malgré tout, cela reste un fort bon épisode, avec un habile cliffhanger : Ross va-t-il choisir Bonnie ou Rachel, qu’il vient d’embrasser ? 

Posté par Nico Friends à 15:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

5.5. Celui qui rate son week-end (The one with the kips)


Chandler et Monica, qui en ont un peu assez de craindre d’être surpris, décident de passer un week-end ensemble. Malheureusement, celui-ci ne se passe pas vraiment de la meilleure des manières : Monica veut changer de chambre à tout bout de champ en raison du manque de propreté, et Chandler reste scotché devant sa télé. S’ensuit leur première dispute, qui sera finalement de courte durée. Mais Joey apprend leur relation : il est le premier Friend à être au courant. Ross essaie de prévenir Rachel du marché que lui exige Emily. Après moult tentatives échouées à la suite de nombreux rebondissements, il finit par y parvenir, ce qui déplaît évidemment à Rachel. Ross essaie d’atténuer la souffrance de son amie en proposant de quitter le groupe d’amis... Très bon épisode. Le couple Chandler-Monica, avec sa première dispute puis sa première réconciliation, est de plus en plus attachant. On sent que cette relation peut devenir sérieuse. L’intrigue autour de Ross et Rachel est également réussie, mêlant gravité et légèreté : des situations cocasses résultent de cette situation. Rachel compte elle aussi partir du groupe, accompagnée de Phoebe, voire de Joey ! Sympa, aussi, le clin d’œil à l’épisode culte de la troisième saison (3.16), où Chandler, Joey, Phoebe et Monica se retrouvent encore une fois coincés dans la chambre, alors que Ross et Rachel sont en train de parler d’un sujet grave. On apprécie également le fait que Ross soit prêt à quitter le groupe, ce qui montre une nouvelle fois son sens du sacrifice.

 

Deux légères incohérences :

Ce n’en est pas vraiment une, mais pour une fois, Joey se montre particulièrement rapide pour faire le lien entre les deux week-ends de Monica et Chandler, et deviner ainsi leur relation. Son cerveau tourne d’habitude plus lentement. En deuxième lieu, Chandler dit que Joey laisse traîner des bonbons partout, or, on apprendra dans un épisode ultérieur (6.2) que Joey est très strict par rapport aux sucreries.

Posté par Nico Friends à 11:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


29 juillet 2012

6.6. Ceux qui passaient leur dernière nuit (The one the last night)


Joey, sans Chandler, va devoir assumer le loyer tout seul. Celui-ci essaie par tous les moyens de lui refiler de l’argent. Comme Rachel n’a pas fait ses valises, elle demande à Monica et Phoebe de l’aider. Phoebe, pour atténuer l’atmosphère triste et mélancolique, demande à chacune ce qu’elles ne vont pas regretter chez l’autre. Erreur : cela se transforme vite en règlement de comptes… Très bon épisode, comme on les aime. Les stratagèmes de Chandler (la partie de babyfoot, le jeu du gobelet) sont fort drôles, et côté filles, les « missiles » qu’elles se balancent sont également tordants. Mais l’épisode n’est pas seulement drôle, il est aussi très émouvant. Les deux duos Rachel-Monica et Joey-Chandler vont se manquer l’un à l’autre, c’est évident – même s’ils ne vont pas à l’autre bout du monde, tout de même, il ne faut pas exagérer. Et voir la chambre de Rachel vide en fin d’épisode fait tout de même un sacré effet. Bref, c’est un fort bon épisode – le premier des dix épisodes de la série à être dirigé par David Schwimmer – où les répliques fusent, et mêlant habilement humour et émotion.

À noter une légère incohérence dans cet épisode : Rachel dit que les seules personnes que Monica a au téléphone sont Chandler et sa maman. Pourtant, Monica n’est pas connue pour être franchement proche de sa mère…

Joey à Chandler : « C’est ta dernière soirée ici, et je perds les deux plus importantes choses de ma vie : ce superbe baby-foot… et les 500 dollars que je te dois. »

28 juillet 2012

8.23. Celui qui avait un bébé, 1re partie (The one where Rachel has a baby, Part 1)


Arrivés un peu en retard à l’hôpital, Ross et Rachel n’ont accès qu’à une chambre double. Et le moins que l’on puisse dire est que leurs « colocataires » sont loin d’être idéaux, surtout la dernière ! Monica joue à faire peur à Chandler en lui disant vouloir un bébé. Contre toute attente, celui-ci est d’accord. Le couple décide de s’y mettre dès maintenant… Phoebe rencontre un séduisant patient mais, pour « l’évaluer », demande à Joey, qui se fait passer pour un médecin, de répondre à certaines questions. Mme Geller donne à Ross une bague de fiançailles pour Rachel. Bon épisode. Le meilleur, c’est bel et bien l’enchaînement de colocataires de Ross et Rachel. Tous autant qu’ils sont, des intrusifs aux paranos en passant par la « zen » et Janice, ils sont tous savoureux. Le questionnaire de Joey est également drôle (amusant, le coup du « mauvaise réponse »). Pas mal aussi, Chandler et Monica qui veulent faire un enfant. Bref, un épisode réussi, dynamique et bien rythmé.

Posté par Nico Friends à 19:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

9.1. Celui qui n’avait demandé personne en mariage (The one where no one proposes)


Au moment où Joey compte dire à Rachel qu’il ne l’a pas demandée en mariage, Ross arrive avec des fleurs, suivi des autres Friends. S’ensuit un enchaînement de quiproquos, et Ross finit par comprendre que Rachel a dit oui à Joey… Chandler et Monica essaient de procréer dans une chambre. Le père Geller, quand il se rend compte que c’est eux qu’il est en train d’espionner, est mal à l’aise, mais lorsqu’il apprend que ce n’est pas de l’amusement mais qu’ils cherchent à avoir un enfant, les encourage. Épisode plutôt sympathique, quoiqu’un poil bavard et pas toujours d’une grande subtilité. Les quiproquos sont plutôt réussis (Ross qui se met à douter et penser qu’il a effectivement fait sa demande, ou lorsque Phoebe dit à Rachel que son fiancé se fait des petits plaisirs en dormant, et que celle-ci répond, pensant que son amie parlait de Joey, que ce n’est pas une surprise). Épisode pas inoubliable, mais qui se laisse regarder avec un certain plaisir.

Posté par Nico Friends à 17:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

9.19. Celui qui piquait dans les hôtels (The one with Rachel's dream)


Chandler a réservé une chambre d’hôtel dans le Vermont pour passer un week-end avec Monica, mais celle-ci ne peut pas en raison de son travail. Il souhaite annuler, mais ce n’est pas remboursable. Chandler y va donc avec Ross pour y prendre tout ce qu’il y a de gratuit. Phoebe a la bonne idée de chanter devant le restaurant de Monica, qui n’est évidemment pas très contente. Rachel assiste au tournage d’une scène des Jours de notre vie, et se rend compte des sentiments qu’elle éprouve à son égard. Épisode d’une grande faiblesse. L’intrigue de l’hôtel est sans intérêt, reposant sur une idée esquissée dans un épisode précédent (8.2). Mais en faire toute une intrigue, c’est tout de même très lourd. Et même Ross, qui me fait d’habitude rire, ne sauve cette fois-ci pas cette partie. L’intrigue Joey-Rachel est ennuyeuse (la partie tournage en particulier est longue), de même que celle avec Phoebe (ses chansons, ça commence à devenir lassant, et le face-à-face final avec Monica est sans intérêt). Bref, épisode long, sans intérêt ni inspiration.

Posté par Nico Friends à 17:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

10.1. Celui qui n’arrivait pas à se confier (The one after Joey and Rachel kiss)


Phoebe, Monica et Chandler entendent dans la chambre voisine Ross et Charlie s’embrasser… puis dans l’autre chambre voisine Joey et Rachel faire de même. Joey puis Rachel, avant d’aller plus loin, essaient d’en parler à Ross, mais celui-ci finit par le découvrir de lui-même… Mike annonce à Phoebe qu’il a une petite amie, nommée Precious, et qu’il doit la voir pour rompre. La fille en question vient le voir chez lui… et tombe sur Phoebe. La coiffure de Monica refroidit les ardeurs de Chandler. Elle se fait des tresses, mais ce n’est pas tellement mieux… Épisode assez sympa, mais quand même un poil répétitif. La première scène, où on voit les amis écouter aux murs, est tout de même assez drôle. Idem pour la scène de l’avion, où Ross parle à Joey de sa relation avec Charlie, et où celui-ci préfère ne rien dire sur sa relation avec Rachel car il est bien parti pour devenir, au détriment de Chandler, le meilleur ami de Ross. Cette idée de « compétition » pour devenir le meilleur ami de Ross est drôle. Pas mal aussi, Joey qui pense faire le « nonchalant ». Bon, c’est parfois un peu prévisible (Ross qui voit que son sac est inondé au moment où Rachel est sur le point de lui parler de sa relation avec Joey) et un peu long (28 minutes, d’autant que la partie avec Precious est de surcroît un peu longuette), mais l’ensemble se laisse tout de même regarder.