15 août 2012

Phoebe Buffay

Phoebe Buffay est un peu l’artiste de la bande. Elle aime pousser la chansonnette en complément de son activité de masseuse, mais tout comme le barde Assurancetourix dans un village gaulois que nous connaissons bien, son talent n’est pas toujours perçu à sa juste valeur. Si elle savait, elle qui se croit adulée de tous ! C’est un personnage un peu « hippie » et bourré de principes : elle est végétarienne, contre les grandes enseignes comme Mobilier moderne et les grandes chaînes de salon de massage. Mais il peut cependant arriver qu’elle transgresse ces grands principes de temps à autre (en mangeant de la viande ou en mettant un manteau de fourrure, par exemple). C’est clairement le personnage de la bande qui a le plus de problèmes sur le plan familial. Elle ne connaît pas ses parents durant les premières saisons (et sa mère adoptive s’est suicidée quand elle était enfant) et s’entend très mal avec sa sœur jumelle, Ursula. Elle a également le passé le plus chargé et mouvementé : on apprend pêle-mêle qu’elle n’a plus de passeport, qu’elle a poignardé un flic – mais c’est lui qui a commencé –, a vécu dans la rue à 14 ans et est même passée sous la torture ! Elle connaît en ce sens plus « la vie » que les autres, mais fait parallèlement preuve d’une grande naïveté (elle croit encore au Père Noël !) : allez comprendre Phoebe Buffay ! Elle aime en tout cas se servir de son passé douloureux pour se victimiser et se faire pardonner ou cajoler, même si cela ne marche pas toujours.

Phoebe est probablement le personnage le plus à l’écart de la bande. Elle n’a aucun lien de parenté avec les cinq autres (contrairement à Ross et Monica), ni de lien amoureux (au contraire de Ross et Rachel, Chandler et Monica, et Joey et Rachel), et est même relativement à part sur le plan amical, où elle est en quelque sorte le pendant au féminin de Ross, un peu en retrait par rapport à la complicité entre Joey et Chandler. Phoebe a bien la particularité d’avoir été « avant la série » colocataire avec Monica (à l’époque de l’épisode « Celui qui se souvient »), mais il n’y est à vrai dire presque jamais fait référence, excepté dans l’épisode 10.3. Et pour ne rien arranger, elle habite la plupart du temps seule. On trouve de même quelques références à sa complicité avec Joey, mais ce sont plutôt des allusions (comme leur dîner, dans l’épisode 7.11). Autant dire que Phoebe est le plus souvent abonnée aux intrigues secondaires divertissantes mais rarement captivantes. Et il en va de même sur le plan amoureux : jusqu’à la neuvième saison, elle n’aura connu que des flirts, dont les principaux se nomment David, le scientifique qui va à Minsk, et Gary, un flic avec lequel elle habite furtivement. Deux histoires « sérieuses » qui ne durent que quelques épisodes… Sur le plan professionnel, Phoebe fait des massages, mais on la voit si peu à l’œuvre que l’on ne sait jamais si elle travaille ou si elle est au chômage. Son travail n’étant pas spécialement passionnant, et l’évolution du personnage dans ce domaine se révélant inexistante, on a également du mal à trouver de réel intérêt à sa profession.

Phoebe n’a à l’arrivée que trois intrigues principales dans toute la série.

-      Lorsqu’elle porte les enfants de son frère Frank Jr (les passages où on la voit enceinte sont d’ailleurs particulièrement savoureux).

-      La deuxième, qui fonctionne en pointillés, est la recherche de sa famille. Elle retrouve son frère Frank (qui va lui demander de porter ses enfants), sa mère biologique puis son père.

-      La troisième intrigue est évidemment sa rencontre avec Mike, qui aboutit à un mariage. Une plutôt belle rencontre (même si le personnage de Mike n’est pas non plus inoubliable) qui se fait d’ailleurs totalement par hasard : Phoebe organise un repas un quatre, où elle s’engage à présenter une fille à Joey si celui-ci lui présente un garçon. Joey, ayant complètement oublié le deal, « hèle » au Central Perk le « Mike » qu’il lui a promis. Et c’est le début d’une belle histoire, malgré une première accroche plutôt chaotique, puisque Phoebe se rend évidemment compte que Joey ne connaît rien de Mike.

Phoebe est un personnage décalé et farfelu (ses réflexions sont pour le moins déroutantes !), mais aussi irrationnel, voire « mystique » : elle voit ainsi en un chat errant l’incarnation de sa mère, et pense que l’esprit d’une de ses clientes récemment décédée a « voyagé » en elle. Elle est également généreuse, enthousiaste, libérée (y compris sur le plan sexuel) et ouverte d’esprit. Elle cultive en outre son jardin secret et se révèle ainsi parfois cachottière : on apprend par exemple qu’elle s’est mariée deux fois avant d’épouser Mike : une première avec Duncan, un danseur homosexuel qui avait besoin d’une carte verte, et une seconde à Las Vegas (ce passage est seulement évoqué dans l’épisode 6.1). Ross n’est donc pas le seul à s’être marié à trois reprises !

Pour être tout à fait honnête, je ne suis pas un grand fan de Phoebe. C’est à mes yeux le personnage le moins marquant et le plus « dispensable » des six. Outre le fait, comme je l’ai dit, que ses intrigues sont souvent secondaires, ses chansons sont un peu lourdes : elle se croit bonne chanteuse et musicienne, et ses textes se veulent humoristiques, mais pourquoi avoir autant mis l’accent sur ce point ? C’est parfois drôle, comme dans « Celui qui retrouve son singe » (lorsqu’elle est surnommée par les enfants « la fille qui dit la vérité »), mais à la longue, que c’est répétitif ! On se demande bien pourquoi le « son » de Ross ne prend qu’un seul épisode, quand les chansons de Phoebe sont présentes sur dix saisons. Ne soyons toutefois pas injustes : il peut arriver à Phoebe d’être drôle, comme dans les épisodes Celui qui emménage (5.7), Celui qui achetait la bague (6.23), ou encore lorsqu'elle est enceinte. Et puis Phoebe a un mérite qu’on ne peut lui enlever : elle ne laisse aucun spectateur indifférent. C’est un personnage auquel on accroche… ou non. Un peu comme la comédienne Lisa Kudrow. Et là encore, je dois dire que je ne suis pas conquis. Je trouve son jeu assez limité, et parfois même franchement mauvais, notamment dans les épisodes Celui qui avait viré de bord (2.4) et Celui qui avait la technique du câlin (3.3), où elle gesticule de façon exaspérante. Pour moi, c’est clairement la moins bonne actrice des six, ce qui explique au moins en partie pourquoi j’ai tant de mal avec le personnage…

Ce que les scénaristes auraient pu améliorer chez elle : il aurait fallu plus d’intrigues principales autour d’elle. Ses chansons à la guitare sont trop nombreuses, et j’aurais souhaité plus de détails et d’anecdotes sur sa cohabitation passée avec Monica (quasiment aucune anecdote à ce sujet de toute la série). Il aurait enfin été préférable que Phoebe ait des relations – amicales ou même amoureuses – plus poussées avec les autres Friends, pour qu’elle soit un peu moins à l’écart.

 

Quelques-unes de ses meilleures répliques :

Si j’avais chanté pour le fric, je serais multimillionnaire, à l’heure qu’il est. (3.14)

 

Phoebe : Je n’arrive toujours pas à croire que tu sois fiancé.

Ross : Ah bon, pourquoi ?

Phoebe : Parce que tout ça est arrivé tellement vite, pas parce que t’es un nul et un raté. (4.20)

 

Phoebe à Ross : Tu aimes tellement le divorce que tu vas finir par l’épouser un jour, et comme ça ne marchera pas, tu divorceras de ton divorce. (6.1)

 

Il me traite comme une reine, sauf la nuit, où il me considère comme la chienne que je suis. (8.18)

 

Phoebe : Tu sens vraiment la cigarette.

Chandler : Tu crois que Monica va s’en apercevoir ?

Phoebe : Attends, tu rigoles, ta femme a le nez d’une meute de bull terriers… et la poitrine d’une déesse grecque. (9.5)