30 juillet 2012

5.1. Celui qui avait dit Rachel (The one after Ross says Rachel)


La saison commence là où le dernier épisode s’était terminé : à Londres, en pleine cérémonie de mariage, Ross vient de commettre son terrible lapsus. Emily prend mal la chose : elle s’échappe par la fenêtre de la chambre. Ross la cherche partout mais elle est introuvable. Dans le même temps, Chandler et Monica, qui ont décidé de ne coucher ensemble qu’en Angleterre, cherchent un coin intime, mais de nombreux imprévus viennent contrarier leur projet. De retour à New York, ils décident de continuer à fricoter (Chandler étant « resté à l’heure anglaise »). Ross attend de son côté désespérément Emily à l’aéroport, mais Rachel passe par hasard. Il l’invite à Athènes (destination de son supposé voyage de noces) mais Emily arrive à ce moment-là. Ross essaie de rattraper Emily : Rachel fera donc le voyage toute seule… Très bon épisode, avec un caractère assez grave, du fait de l’énorme bourde de Ross et de l’humiliation d’Emily. Le quiproquo final (Emily voyant Ross et Rachel partir ensemble), même si  un peu « gros », est tout de même réussi et nous tient en haleine. Un épisode un peu plus noir, donc, mais loin pour autant d’être dénué d’humour. Joey est particulièrement drôle (sa danse, son steak, ses répliques), et que dire des parents d’Emily, entre la mère limite nympho et son mari qui ne la supporte pas ? La recherche d’intimité de notre nouveau couple Chandler-Monica est également amusante : les pauvres sont toujours coupés dans leur élan avant de pouvoir commencer quoi que ce soit. Bref, un très bon épisode, bien dans la lignée des deux précédents.