30 juillet 2012

2.15. Celui qui a fait on ne sait quoi avec Rachel (The one where Ross and Rachel... you know)

Résultat de recherche d'images pour "friends the one where ross and rachel you know"

Le contrat de Joey avec sa série a été prolongé : celui-ci en profite pour acheter une nouvelle télé et deux fauteuils ultraconfortables. Monica doit organiser le repas d’un ami de ses parents, qui est également son ancien ophtalmo : Richard Burke. Ils vivent un véritable coup de foudre, que la grande différence d’âge ne décourage pas. Ross et Rachel doivent passer leur première soirée : lorsque Ross l’embrasse, celle-ci, nerveuse, se met à rire. La « grande » soirée sera pour le lendemain, où Ross fait, dans son musée, « on ne sait quoi » avec Rachel… Un bon épisode. Chandler et Joey, en zombies débiles qui ne veulent pas bouger le petit doigt pour rester allongés dans leur fauteuil, sont absolument tordants. Les parties Monica et Ross-Rachel sont un peu plus longuettes, un peu moins drôles, mais tout de même émouvantes. Sans être aussi transcendant que le précédent, il s’agit donc d’un épisode de très bonne facture.

Posté par Nico Friends à 18:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


3.21. Celui qui avait un poussin (The one with a chick and a duck)

 


Joey décide de faire un cadeau à Chandler : un magnifique poussin, bientôt accompagné d’un non moins splendide canard. Ross doit passer ce soir à la télé, mais il décide finalement de consacrer sa soirée à Rachel, blessée, pour l’aider. Pete propose une place de chef cuisinier à Monica. Celle-ci accepte, et ils finissent même par s’embrasser. Un bon épisode. Le poussin offre les passages les plus cocasses (Chandler lui décrivant le principe d’Alerte à Malibu, par exemple), de même que les fameuses querelles de couple entre Joey et Chandler (ça commençait à faire longtemps !) qui résultent de cette nouvelle acquisition. L’intrigue Ross-Rachel est un poil longuette, mais permet de montrer le sens du sacrifice de Ross lorsqu’il s’agit de Rachel, ainsi que la gratitude de celle-ci. Bref, de souligner que les sentiments entre eux sont loin d’être éteints. L’intrigue Monica-Pete est également agréable à suivre. Bref, un bon épisode, même si les rires en boîte en VF sont plus envahissants que d’habitude.

 

Phoebe : Vous vous y connaissez en poulettes ?

Chandler : En volaille, non mais en filles… non plus.

 

Chandler : Tu as remarqué que depuis que ce gallinacée est arrivé dans notre vie, on se dispute beaucoup plus qu’avant, tous les deux.

Joey : C’est peut-être qu’on n’était pas prêts à en avoir un.    

Posté par Nico Friends à 16:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

4.17. Celui qui avait la chaîne porno (The one with the free porn)


Chandler et Joey captent une chaîne porno. Pour ne pas la perdre, ils décident de ne jamais éteindre la télé. Phoebe apprend qu’elle va avoir trois enfants. Elle imagine différents moyens de gagner de l’argent pour aider Alice et Frank. Emily est sur le point de repartir en Angleterre. Encouragé par Monica, Ross la rattrape pour lui déclarer sa flamme, mais la réponse qu’il reçoit n’est pas tout à fait conforme à ses attentes. D’autant qu’il apprend plus tard qu’elle a déjà quelqu’un dans sa vie. Heureusement, tout va bien se terminer… Un très bon épisode (enfin !). La chaîne porno apporte vraiment quelque chose (la conclusion, où Joey et Chandler s’étonnent que la livreuse de pizza et la factrice se contentent de faire leur métier, est hilarante). L’intrigue Phoebe est distrayante et agréable à regarder, mais c’est surtout celle entre Ross et Emily, émouvante et riche en rebondissements, qui nous captive. Monica, en « coach de l’amour », est de plus particulièrement drôle. Bref, un très bon épisode, comme on aimerait en voir plus dans cette saison.

Posté par Nico Friends à 12:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

5.5. Celui qui rate son week-end (The one with the kips)


Chandler et Monica, qui en ont un peu assez de craindre d’être surpris, décident de passer un week-end ensemble. Malheureusement, celui-ci ne se passe pas vraiment de la meilleure des manières : Monica veut changer de chambre à tout bout de champ en raison du manque de propreté, et Chandler reste scotché devant sa télé. S’ensuit leur première dispute, qui sera finalement de courte durée. Mais Joey apprend leur relation : il est le premier Friend à être au courant. Ross essaie de prévenir Rachel du marché que lui exige Emily. Après moult tentatives échouées à la suite de nombreux rebondissements, il finit par y parvenir, ce qui déplaît évidemment à Rachel. Ross essaie d’atténuer la souffrance de son amie en proposant de quitter le groupe d’amis... Très bon épisode. Le couple Chandler-Monica, avec sa première dispute puis sa première réconciliation, est de plus en plus attachant. On sent que cette relation peut devenir sérieuse. L’intrigue autour de Ross et Rachel est également réussie, mêlant gravité et légèreté : des situations cocasses résultent de cette situation. Rachel compte elle aussi partir du groupe, accompagnée de Phoebe, voire de Joey ! Sympa, aussi, le clin d’œil à l’épisode culte de la troisième saison (3.16), où Chandler, Joey, Phoebe et Monica se retrouvent encore une fois coincés dans la chambre, alors que Ross et Rachel sont en train de parler d’un sujet grave. On apprécie également le fait que Ross soit prêt à quitter le groupe, ce qui montre une nouvelle fois son sens du sacrifice.

 

Deux légères incohérences :

Ce n’en est pas vraiment une, mais pour une fois, Joey se montre particulièrement rapide pour faire le lien entre les deux week-ends de Monica et Chandler, et deviner ainsi leur relation. Son cerveau tourne d’habitude plus lentement. En deuxième lieu, Chandler dit que Joey laisse traîner des bonbons partout, or, on apprendra dans un épisode ultérieur (6.2) que Joey est très strict par rapport aux sucreries.

Posté par Nico Friends à 11:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

5.17. Celui qui ne savait pas se repérer (The one with Rachel's inadvertant kiss)


Rachel a un entretien chez Ralph Lauren. Joey fait signe de loin à Ross dans son appartement, mais une fille canon, qui habite au-dessus, lui répond. Il décide d’aller la voir, mais tombe systématiquement sur Ross… Monica voit son couple concurrencé par celui de Phoebe et Gary. Elle voudrait pourtant que son couple soit le plus chaud du moment. Bon épisode, avec beaucoup de bonnes idées. Ross qui fait le clown de chez lui (le robot, l’attaque du requin ou encore mieux : lorsqu’il regarde la télé !) est tordant. Quel acteur, ce Schwimmer ! Les passages avec Joey qui ne sait pas se repérer sont drôles (même quand il compte bien, il tombe sur Ross !), de même que ceux avec les deux couples. Phoebe qui provoque, Monica qui a toujours autant l’esprit de compétition, et Chandler, qui lui dit que leur nouvelle phase lui sied mieux (passage émouvant). Les passages avec Rachel aux entretiens (tout en gaffes et malentendus) ne sont pas mal, seulement un peu plus longs. C’est donc un fort bon épisode, qui, malgré quelques longueurs, se regarde avec grand plaisir !

Posté par Nico Friends à 10:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

29 juillet 2012

7.13. Celui qui a vu mourir Rosita (The one where Rosita dies)


Rachel casse involontairement « Rosita », le fauteuil adoré de Joey. Elle décide donc d’en acheter un autre plus beau. Chandler l’utilise entretemps et pense que c’est lui qui l’a cassé. Un grand nombre de quiproquos s’ensuivent… L’ancienne maison de Ross et Monica est mise en vente par leurs parents. Les anciennes affaires de celle-ci sont détruites : les caisses qui les contenaient servaient à boucher l’inondation dans la cave... Phoebe travaille dans un centre d’appels et tombe sur un interlocuteur pour le moins dépressif… Très bon épisode. Enfin ! L’intrigue de Rosita est captivante, bien construite et riche en rebondissements. Celle avec les vieux souvenirs de Ross et Monica, avec un zeste d’émotion en plus, est également prenante (pauvre Monica, tout de même, même si le père se rattrape à la fin). Celle avec Phoebe est de même réussie, avec son interlocuteur suicidaire, auquel absolument personne ne fait attention à son travail. Bref, un épisode abouti et captivant du début à la fin. Une réussite !